La reformation de Led Zep ? "Des conneries" pour Robert Plant

La reformation de Led Zep ? "Des conneries" pour Robert Plant

DirectLCI
ICONE - Robert Plant, l'ancien leader de Led Zeppelin, a balayé jeudi 8 mai l'idée d'une reformation du groupe britannique. Sans mâcher ses mots, il s'en prend aux monstres sacrés du rock prêts à remonter sur scène par intérêt purement financier.

Robert Plant, 65 ans, secoue vigoureusement sa crinière légendaire. Malgré des déclarations contradictoires, et bien qu'il ait rejoué avec Led Zeppelin pour un concert unique à Londres en 2007, il refuse de reprendre la route, contrairement à ses anciens acolytes, le guitariste Jimmy Page et le bassiste John Paul Jones, très partants pour faire revivre le groupe qui s'est séparé en 1980.

Dans une interview donnée à Rolling Stone , Robert Plant a accusé le journaliste de "ressortir les mêmes vieilles conneries" sur un éventuel retour. "Une tournée, ce serait comme un cirque aux intentions bien trop claires, baigné dans tout ce que les méga concerts dans les stades ont de merdique", a-t-il ajouté.
"Je ne suis pas un jukebox !"

La scène, non, des rééditions, oui

La perspective de fortunes que Plant pourrait amasser en rejouant avec Led Zeppelin ne le tente pas plus que ça. Sans les désigner nommément, il dit souhaiter "bonne chance" aux rockers vieillissants qui se produisent toujours dans des stades, malgré leur âge et un répertoire à peine renouvelé. "J'espère pour eux que la fin de leur âge mûr est fascinante et merveilleuse. Mais je ne pense pas que ce soit le cas", a-t-il dit.

Dans les années 70, Led Zeppelin a écrit de nombreux tubes dont "Stairway to Heaven", avant de se séparer après le décès du batteur John Bonham en 1980. Malgré les réticences de Robert Plant à refaire de la scène, Led Zeppelin a dévoilé fin avril deux enregistrements inédits. Une série de rééditions des trois premiers albums du groupe sera mise en vente à partir du 3 juin.
 

Plus d'articles