Lââm dérape et quitte les Enfoirés

MUSIQUE

OUPS - Difficile de savoir où en est Lââm. La chanteuse, toujours aussi provocante, multiplie les dérapages. Sur Twitter, elle annonce qu'elle quitte les Enfoirés et, selon elle, "ça ne sera pas une grande perte".

Rien ne va plus pour Lââm. Après une énième explosion de colère sur les réseaux sociaux, la chanteuse a décidé de ne plus participer au spectacle des Enfoirés. Pire, elle quitte définitivement la troupe. C'est Twitter qu'elle a annoncé sa décision. Elle écrit : "Je sais que ça ne sera pas une grande perte pour vous, mais je vous annonce mon départ des Enfoirés merci place aux jeunes".

Lââm préfère donc tirer son chapeau pour laisser sa place à la nouvelle génération de chanteurs. C'est celle qu'elle semble dire : "J'estime avoir fait mon temps", déclare la chanteuse qui n'oublie pas de remercier "Jean Jacques Goldman et toute l'équipe et Liane Foly ma marraine après 15 ANS je pars des enfoirés merci"... Des messages que la chanteuse s'est empressée d'effacer, mais trop tard, car les captures d'écrans circulent déjà sur Internet.

Lââm vs Kendji : balle au centre

Par nouvelle génération, doit-on comprendre Kendji, avec qui elle n'est pas en très bons termes ? Récemment, Lââm avait clashé sans ménagement le gagnant de l'édition 2014 de 0The Voice. Sur Twitter, toujours, elle écrivait : "Kendji cartonne et c’est mortel, heureuse pour lui, le 2e album va marcher, mais si le 3e floppe, c’est retour caravane".

Après une volée de commentaires défendant le jeune homme et détruisant la chanteuse, l'interprète de "Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux" supprimait et s'excusait auprès du gagnant de The Voice 3. Dans Téléstar , le poulain de Mika tenait à revenir sur ce clash, avec élégance : "D’une, je retourne déjà dans ma caravane. De deux, je ne l’ai jamais quittée. J’ai beau avoir vendu un million de mon premier disque et espérer faire pareil avec le deuxième, je suis dans ma cara­vane et j’y retournerai quoi qu’il arrive".

A LIRE AUSSI >> Lââm topless sur Twitter : cette fois c'est sûr, elle craque

Lire et commenter