Lady Gaga au Super Bowl : nos 3 raisons de dire un grand oui

MUSIQUE

GAGA OUH LALA – La chanteuse américaine, qui vient de dévoiler son nouveau single "Perfect Illusion", est pressentie pour succéder à Coldplay, Beyoncé et Bruno Mars à l'animation de la grand-messe du football américain. Un choix presque naturel quand il s’agit de faire le show.

Elle a rempli des stades, chanté lors de la cérémonie des Oscars, et s’est même payé le culot de remporter un Golden Globe en début d'année. Alors quoi de plus normal pour Lady Gaga d’être la tête d’affiche du Super Bowl ? Après l’imbroglio Adele, la Mother Monster serait en actives discussions avec la NFL pour assurer le traditionnel show de la mi-temps. "Nous avons eu des conversations avec de nombreux artistes fantastiques", a simplement commenté la ligue de football américain auprès de Billboard, ajoutant que "pour le moment, aucune décision finale n’avait été prise". 

En 2016, le spectacle avait quelque peu déçu, ne rassemblant "que" 115 millions de téléspectateurs quand Katy Perry avait été regardée par trois millions de plus l'année précédente. Audiences en berne et spectacle en demi-teinte. Les Britanniques de Coldplay, tête d'affiche, s'étaient finalement fait voler la vedette par leurs invités Beyoncé et Bruno Mars. Lady Gaga et son sens du show pourraient venir relever la barre.

Parce qu’elle a assuré en chantant l’hymne américain cette année

Dans son smoking rouge, elle avait mis tout le monde d'accord. Pas une question de look - on ne s'est toujours pas remis de son fard à paupières rouge pailleté - mais une question de voix. Car n'en déplaise à ses détracteurs, Lady Gaga a une voix puissante à vous en faire dresser les poils. Son interprétation du "Star-Spangled Banner" a réussi à décrocher quelques larmes cette année. Et a incité la NFL à opter pour elle pour l'animation de la mi-temps de sa grand-messe, selon Billboard.

Lire aussi

    Parce que c’est une bête de scène

    Elle avait retourné Bercy pour clore en beauté son #artRAVE. Mais c’était déjà il y a deux ans. Depuis, Lady Gaga a enchaîné les spectacles plus intimistes en compagnie de Tony Bennett pour leur jazzy Cheek to Cheek. Alors revenir au Super Bowl serait l'occasion d'un retour aux sources, à ce qu'elle sait faire de mieux : une mise en scène travaillée et délurée, pleine de costumes incroyables et de couleurs. On se souvient notamment de son énorme château installé sur la scène du Stade de France lors de son "Born This Way Ball". Difficile de faire la même chose en quinze minutes mais la Mother Monster est capable du meilleur. En plus, elle chante et danse sans playback, ce qui est assez rare pour être souligné.

    Lire aussi

      Parce qu’elle a besoin du Super Bowl pour la relancer

      Son retour après trois ans d'absence a quelque peu laissé les critiques sur leur faim. "Perfect Illusion", son nouveau single, est certes entraînant mais ressemble à ce qu'elle sait faire. De la pop, un peu d'électro. Enflammer la scène du Super Bowl permettrait d'une, de faire taire ses détracteurs. Deux, de montrer que l'artiste est bien unique en son genre et surtout pas prête à retourner dans l'ombre. Niveau promo, présenter ses nouveaux titres lors de l'évènement télévisé le plus regardé de l'année n'a rien de négligeable non plus. On vous le donne en mille, son prochain album sortira en février 2017.

      Lire aussi

        Et aussi

        Lire et commenter