Lara Fabian recalée en Italie aux portes de l'Eurovision

Lara Fabian recalée en Italie aux portes de l'Eurovision

MUSIQUE
DirectLCI
FLOP - Lara Fabian était en lice pour représenter le pays de sa mère à l'Eurovision. Arrivée dernière du classement, elle a été battue par un trio lyrique âgé de 21 ans. Dur, dur...

Nouvelle déconvenue pour Lara Fabian. La chanteuse participait ce week-end au Festival de musique de San Remo en vue de représenter l'Italie à l'Eurovision en mai prochain. Hélas, elle n'est même pas parvenue à terminer au classement dans les 16 premiers... pointant à la dernière place. À 45 ans, l'interprète de "Je t'aime" a dévoilé le titre inédit "Voce" sur la scène du Théâtre Ariston pour convaincre le jury et le public. "Voce c’est une chan­son que j’ap­pelle parfois chas­ser les nuages, elle porte la lumière. C’est une chan­son qui peut empor­ter loin, comme un hymne", déclarait-elle il y a quelques semaines.

"Pour moi, cela ne change rien"

Lara Fabian a des origines italiennes par sa maman, Maria Luisa Serio, une Sicilienne. Elle ne participera donc pas une nouvelle fois à l'Eurovision, après avoir déjà tenté sa chance en 1988 sous le drapeau luxem­bour­geois. La chanteuse a réagi à son élimination précoce en publiant un long message sur Facebook, déplorant "certaines polémiques inutiles qui l'ont blessée". "Pour moi cela ne change absolument rien, ni à mon parcours, ni à l'amour que j'ai pour l'Italie, et encore moins au désir que j'ai d'y revenir plus encore que jamais, souligne-t-elle. Quand on participe à ce genre de manifestations, il faut accepter les règles d’une compétition, et saluer le gagnant avec respect en se souvenant que le choix du public est souverain."

C'est finalement le trio lyrique Il Volo, 21 ans de moyenne d'âge, qui a gagné le droit de représenter leur nation.  En France, c'est une autre chanteuse à voix qui va tenter de faire mieux que les précédents concurrents, Lisa Angell, le 23 mai à Vienne en Autriche. Elle interprètera un titre écrit et composé par le frère de Jean-Jacques Goldman, intitulé "N'oubliez pas", sur le thème de la mémoire collective après la Seconde guerre mondiale. C'est Marianne James et Stéphane Bern qui animeront le concours en direct sur France 3.

Sur le même sujet

Lire et commenter