Le chanteur jamaïcain Vybz Kartel condamné à la prison à vie

Le chanteur jamaïcain Vybz Kartel condamné à la prison à vie

DirectLCI
JUSTICE - L'affaire Clive Williams trouve un dénouement. L'associé du chanteur jamaïcain Vybz Kartel avait trouvé la mort en 2011 chez l'artiste, déclaré coupable. Il vient d'être condamné à perpétuité.

Il a contribué à révolutionner et populariser la musique dancehall, mais pourrait finir sa vie derrière les barreaux. Le chanteur jamaïcain Vybz Kartel avait été déclaré coupable en mars dernier pour le meurtre de son associé Clive Williams commis en août 2011. Rappel des faits : ce dernier, associé de l'artiste, aurait été retrouvé battu à mort au domicile de Vybz Kartel, après que ce dernier a constaté la disparition de deux de ses revolvers.

Hier, au cours de son procès qui se déroule en Jamaïque, le verdict est tombé : il est condamné à perpétuité comme l'indique le site Reggaefrance.com . Il écope d'une peine plus sévère que ses trois autres co-accusés puisqu'il devra passer 35 ans en prison avant de pouvoir demander la liberté conditionnelle.

Les avocats du chanteur veulent faire appel

Pour Andre St John, ce sera possible après 30 ans, pour Kahira Jones et le deejay Shawn "Storm" Campbell après 25 ans. L'un des avocats a indiqué au Jamaica Gleaner ne pas être "surpris" par le verdict et a d'ores et déjà indiqué qu'il ferait appel. Vybz Kartel continue pour sa part de clamer son innocence.

L'artiste a notamment collaboré avec tout le gratin du show business comme Rihanna, Eminem, Jay Z, Missy Elliott. Il avait collaboré avec le groupe Major Lazer, emmené par Diplo en posant sur "Pon Di Floor" , extrait du premier album Guns Don't Kill People ... Lazers Do !, le titre repris par Beyoncé dans son "Run the world (Girls)"

Plus d'articles