Le nouveau U2 gratuit sur iTunes : mais qui s'est fait arnaquer ?

MUSIQUE

BUSINESS – En offrant "Songs of Innocence", le nouvel album de U2 à tous les utilisateurs d'iTunes, Apple a signé un coup marketing inédit. D'après le "New York Times", la firme high tech aurait versé 100 millions de dollars à Universal. Une somme qui dépasse largement ce que le groupe irlandais aurait pu espérer d'une mise en vente classique. Explications.

Et si c'était l'affaire du siècle ? Mardi dernier, Apple offrait le nouvel album de U2, Songs of Innocence , aux 500 millions d'utilisateurs d'iTunes à travers le monde, dans le cadre du lancement de l'iPhone 6. Un deal inédit, dont le New York Times révèle les ressorts financiers. D'après le quotidien américain, Apple aurait versé la rondelette somme de 100 millions de dollars à la maison de disques Universal. Un chiffre qui correspondrait au financement d'une campagne de promotion télé mondiale, dont la première pierre est le petit clip vidéo, dévoilé mardi à Cupertino, en Californie.

Sorti en février 2009, le précédent disque du groupe, No Line On The Horizon, s'était écoulé à 5 millions d'exemplaires dans le monde, en septembre 2010. Un chiffre qui n'a guère évolué depuis, cet opus n'ayant guère fait l'unanimité auprès des fans. Sachant qu'un album entier est vendu 9,99 dollars sur iTunes, le chèque fait par Apple à Universal correspond, grosso modo, aux ventes de 10 millions d'exemplaires... Soit bien plus que U2 aurait pu espérer écouler dans le contexte actuel. De là à dire que la firme à la pomme s'est faite arnaquer...

Un manager très malin

Ce partenariat lucratif, Bono et ses partenaires le doivent à leur nouveau manager, Guy Oseary, qui a succédé l'an dernier à Paul McGuiness, en échange d'un chèque de 30 millions de dollars. Cet homme de l'ombre, considéré comme l'un des plus fins négociateurs de sa génération, gère la carrière de Madonna depuis plus de dix ans. En 2007, c'est lui qui a négocié le rapprochement entre la reine de la pop et la firme Live Nation, qui supervise désormais tous les aspects de sa carrière.

"Cet album est un cadeau d'Apple à ses consommateurs", expliquait Guy Oseary, au soir de la Keynote d'Apple. "Ils l'ont acheté... et ils leur donnent". Du moins jusqu'au 14 octobre, date à laquelle Songs of Innocence deviendra payant, sur iTunes, et toutes les autres plateformes. Le nouveau U2 trouvera sans doute moins d'acheteurs que lors d'un lancement classique. Qu'à cela ne tienne : sa diffusion gratuite aura servi de bande-annonce aux prochain concerts du groupe. Et à ce jour, Bono & co. détiennent le record de la tournée la plus lucrative de tous les temps, avec 736 millions de dollars de recettes pour leur 360° Tour, de 2009 à 2011.

Sur le même sujet

Lire et commenter