Le Soldat Rose 2 enchante le Trianon

Le Soldat Rose 2 enchante le Trianon

MUSIQUE
DirectLCI
SPECTACLE - La troupe du deuxième volet du Soldat Rose s'est réunie mercredi, pour le plus grand bonheur des petits et de leurs parents.

Le Soldat Rose à l'heure du goûter ? Quoi de mieux pour satisfaire les enfants, qui se sont rués vers le Trianon mercredi après-midi pour découvrir en chair et en os leurs héros Made in Asia, la panthère noire ou la boîte à meuh. Après le succès immense du premier volet, la suite est parue à l'automne dernier avec un casting renouvelé. La nouvelle troupe presque au grand complet – seul Gad Elmaleh avait envoyé un mot d'excuse – était réunie sur scène pour dévoiler la version live du disque, certifié disque de platine. "C'est une histoire qui est faite pour être transposée en spectacle", nous confiait Francis Cabrel, qui a donc saisi l'occasion d'endosser à nouveau son costume du veilleur de nuit.

Un casting alléchant

Quand résonnent des titres comme "Le blues du rose", les bambins s'en donnent à cœur joie dans les allées du Trianon. Les adultes ne sont pas en reste avec un casting plus qu'alléchant, du jazz manouche de Thomas Dutronc, aux facéties d'Oldelaf en cheval à bascule et Ours en canard en plastique, en passant par la présence magnétique de Nolwenn Leroy en Made in Asia et Camélia Jordana, qui campe la fameuse boîte à meuh. Sans parler des joyeuses réparties d'Isabelle Nanty, qui nous raconte les nouvelles mésaventures des jouets, désormais cantonnés à l'orphelinat.

A ses côtés, Leeroy, ex-franc tireur des Saian Supa Crew, qui rajoute un soupçon de fantaisie et de bruitages en tout genre. Hormis quelques cafouillages rattrapés avec malice, le spectacle musical allie textes ciselés, mélodies attachantes et intrigue qui met en avant des valeurs de tolérance et de solidarité ("La couleur", "Ami à jamais"). Un cocktail magique qui se termine par une pluie de confettis et une chaîne de baisers entre les interprètes et le public.

Lire et commenter