Le top 5 des meilleurs concerts du Sziget 2015

MUSIQUE

SPECTACULAIRE - Du 10 au 17 août août se déroulait le plus grand festival d'Europe sur un îlot au coeur de Budapest. Cette année, 441 000 personnes sont allées voir Robbie Williams, Avicii, C2C ou encore Kings of Leon, établissant un nouveau record de fréquentation. Petit récapitulatif de nos coups de coeur.

Festif, solaire, éclectique... Le festival de musique Sziget, situé sur une île de 78 hectares au centre de la capitale hongroise, entre Buda et Pest, fait chavirer les corps et les esprits chaque année pendant une semaine. Elu meilleur festival européen en 2014 et 2015, il a accueilli pour sa 23ème édition 441 000 festivaliers, soit un record depuis sa naissance. Pour cette dernière édition, les grands artistes se sont bousculés : Major Lazer, Fauve, Kings of Leon, Foals, Robbie Williams, Limp Bizkit, les Ting Tings, Selah Sue...

Le plus rock : Kasabian

Quand le groupe de rock britannique prend place sur la scène du plus grand festival d'Europe, le spectacle est forcément de taille. En jouant les plus gros succès des albums Empire et 48:13 , les musiciens de Kasabian ont lâché les chiens dès la première minute du concert. Electrique, incisif, efficace, leur son n'a plus à prouver qu'il égale (voire dépasse) l'ancien statut d'Oasis de "meilleur groupe de rock british". Le quatuor de Leicester s'est montré généreux en reprises : " Praise You " de Fatboy Slim, " Word Up " de Cameo et même un fragment du fameux "Hungarian Dance n°5" de Johannes Brahms - sûrement un petit hommage au pays où Kasabian n'avait plus joué depuis 2011.

A écouter en urgence : les albums Empire et 48:13 en entier, mais " Fire " et " Underdog " feront l'affaire pour les non-initiés.


Le plus frenchie :  C2C

Beaucoup de concerts ont réunis un grand nombre de festivaliers français (et donc de drapeaux bretons). Parmi les artistes francophones, quatre ont livré des performances remarquables et ont su tisser un lien complice avec un public international : Babylon Circus , Fauve , Vitalic et C2C . Les deux premiers ont fait connaitre une chanson française de talent, soit sur un ton manouche coloré, soit avec poésie. Les seconds ont quant à eux donné une vision moderne de notre French Touch nationale, Vitalic pour la touche d'électro minimale, et C2C pour leur génie en scratch. Mais c'est pour C2C que notre coeur balance. Les quatre nantais revisitent tous les styles avec brio, de la salsa au blues, tout en délivrant une chorégraphie impeccable. Une clôture de festival en grandes pompes !

A écouter en urgence : on se repasse l'album " Tetra " en boucle


Le(s) plus cool(s) : Gramatik et Alt-J

Egalité pour le DJ slovène et le groupe de rock indé britannique. Gramatik mêle le funk, la soul et le jazz à l'électro à l'aide de musiciens talentueux ; tour à tour, un saxophoniste, un guitariste et un chanteur pop se mêlent au scratcheur. La reprise du tubesque " Kiss " de Prince nous a donné un sourire jusqu'aux oreilles. Le mercredi, place à Alt-J sur le Main Stage ; le groupe anglais emporte la foule avec aisance sur les chansons de son deuxième album This is All Yours ou avec ses balades (" Matilda "). Sensible et romantique, il pourrait presque faire de l'ombre aux autres groupes UK, tels que Florence + The Machine, Jungle ou Foals.

A écouter en urgence : " Muy Tranquilo ", " On the run " ou " While I was Playing fair " pour Gramatik.  " Breezeblocks ", " Left hand free " et " Every over freckle " pour Alt-J.


Le plus dansant : Avicii

Le DJ suédois s'affiche au trio des concerts ayant eu un record d'affluence, avec Robbie Williams et Kings of Leon. La pelouse est noire de monde, ça danse jusqu'à 200 mètres de la scène, bref : un coeur de soirée en puissance pour le maître de la house. Entre deux morceaux populaires (" The nights ", " Addicted to you "), Avicii a fait la part belle aux remixes : Jefferson Airplane (" Somebody to love "), Coldplay (" A Sky full of stars ") ou encore Florence + The Machine (" Say my name "). Même Martin Garrix, présent avant le feu d'artifice de clôture du Sziget le dimanche 16 août, ne s'est pas hissé au-dessus.

A écouter en urgence : " Waiting for love ", " Wake me up ", " Hey Brother " pour les plus connues. " Feeling Good " pour une reprise sympa de Nina Simone.


Le plus aérien : MØ

La jeune chanteuse danoise produite par Diplo n'a plus a faire ses preuves, elle est déjà lancée depuis longtemps. Le succès retentissant de son premier album, No Mythologies to Follow , a laissé place à une diva de la pop et du R&B. Sa voix limpide et pure détonne avec puissance et fait tourner les têtes (et la sienne, car elle est adepte du headbanging). Parmi le nombre renversant de festivaliers venus voir MØ ce jeudi 13 août, certains n'ont pas oublié de lui fêter ses 27 ans. On attend le deuxième album avec hâte !

A écouter en urgence  : Parmi ses succès entendus sur scène, on adore " Lean On " (en featuring avec Major Lazer), " Fire Rides " et " Don't wanna dance "

Lire et commenter