Le vrai tube de l’été épisode 2 : "Lake by the ocean" de Maxwell

Le vrai tube de l’été épisode 2 : "Lake by the ocean" de Maxwell

ON CRAQUE – Marre de la variété calibrée pour la route des vacances ? Pop, rock, soul, jazz, électro… metronews a sélectionné pour vous les plus belles chansons de l’été, à déguster sans modération, dans l’avion, à la plage ou dans la chambre avec vue…

► C’est qui ?
Dans la catégorie "j'adore me faire désirer", Maxwell est un champion. Star de la nouvelle soul à la fin des années 1990, ce natif de New York, fils d’une mère haïtienne et d’un père portoricain, va disparaître des radars pendant près d’une décennie avant de faire son retour en 2009 avec une trilogie dont le second volet, BlackSUMMERnight, ne sort qu’aujourd’hui. Falsetto intact, élégance totale, la coupe afro en moins, les blessures du cœur en plus : à 43 ans, sa carrière ne fait peut-être que (re)commencer.

► Ça sonne comment ?
A ses débuts, Maxwell dressait un pont savoureux entre ses modèles évidents - Marvin Gaye et Curtis Mayfield pour ne citer qu’eux - et des sonorités plus contemporaines à l’image de l’album Embraya, teinté d’électro, ou sa reprise savoureuse de "Closer" de Nine Inch Nails. 20 ans plus tard, la recette est la même, mi-rétro, mi-futuriste. Sur ce séduisant "Lake by the ocean", Maxell roucoule en mode crooner au cœur brisé. L’instrumentation est riche, sophistiquée, mais l’émotion reste au pouvoir tout du long.

► Ce qu’il en dit…
"Lake by the ocean", "c’est une histoire d’amour qui raconte comment retrouver la joie après avoir connu la souffrance et la trahison", raconte Maxwell à Billboard . Car le chanteur a fait de ses déceptions amoureuses la matière principale de son œuvre. Ce qui explique le temps passé entre chaque sortie. "Je fais des petites pauses et j’attends l’étincelle. Lorsque j’ai eu mal, ou lorsque je suis heureux, je peux écrire une chanson qui correspond à ce sentiment."

>> "Lake by the ocean" de Maxwell, sur l'album BlackSUMMERnight

A LIRE AUSSI >>  Le vrai tube de l’été épisode 1 : "Augustine" de Blood Orange

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.