Le Wu-Tang Clan, de l'art en disque

Le Wu-Tang Clan, de l'art en disque

DirectLCI
OBJET D'ART – Le Wu-Tang Clan sort un nouvel album intitulé "Once Upon a Time in Shaolin". Un événement doublé d'un sacré coup de poker : l'album n'est disponible que dans un seul exemplaire et devrait être vendu aux enchères.

La sortie d'un album du Wu-Tang est un événement en soi. Là, le groupe a décidé de frapper fort : durant ces six dernières années, les membres du groupe ont travaillé sur un double-album de 31 chansons "dark-funk dans la tradition du Wu-Tang des années 90".

Cet album intitulé "Once Upon A Time in Shaolin" est un concept-album que les spécialistes connaissent bien puisqu'à l'image du "Musique pour Supermarché" de Jean-Michel Jarre sorti en 1983, ce dernier ne sera tiré et produit qu'à un seul et unique exemplaire.

"Une fuite de cet album annulerait le concept entier"

Quelques mois avant la sortie d'un album pour fêter ses vingt ans d'existence, le Wu-Tang surprend donc avec ce nouvel opus conçu dans le plus grand secret. “Nous allons bientôt vendre un album comme personne ne l’a fait avant”, explique RZA dans une interview accordée à Forbes . “Nous allons publier une oeuvre d’art comme personne avant nous, dans l’histoire de la musique moderne, ne l’a fait. Nous avons créé un collector qui ne sera vendu qu’une fois. Ce sera comme posséder le sceptre d’un roi d’Egypte.", précise le rappeur. C'est l'artiste britannique Yahya qui s'est occupé du design de l'album. Ce dernier, précieux comme un trésor se niche dans une boîte en argent ciselée avec le légendaire logo du groupe. De cet album, on ne sait pas grand chose si ce n'est que parmi les collaborations, on note la présence de Redman, celle de Cher sous le pseudo Bonnie Jo Mason et plus surprenant, la présence des joueurs du FC Barcelone. Et afin de lui donner un caractère encore plus exceptionnel, l'album ne sera jamais sur Internet ni iTunes.

A la place, celui-ci sera envoyé à des galeries d'art triées sur le volet et certains musées comme la Tate Modern à Londres, avant d'être vendu aux enchères. Cette démarche est, pour le groupe, "une manière d'offrir un objet d'art commandé comme l'ont fait les peintres de la Renaissance, il y a 400 ans : de la créatrion à l'exposition en finissant par la vente. Avec cela, nous espérons inspirer et intensifier le débat autour de la musique ", poursuit RZA. "Une fuite de cet album annulerait le concept entier", précise quant à lui le producteur Clivaringz. Si l'objet trouve acquéreur après son tour du monde des galeries d'art et musées, le groupe parie sur une vente aux enchères au cours de laquelle l'album pourrait s'arracher à plusieurs millions de dollars.

Plus d'articles

Sur le même sujet