Lenny Kravitz : "Mon album parle d’amour incompris, de sexe... et de ruptures"

Lenny Kravitz : "Mon album parle d’amour incompris, de sexe... et de ruptures"

INTERVIEW - À 50 ans, Lenny Kravitz sort "Strut", trois ans après "Black and white America". Le chanteur, multi-instrumentiste, acteur et designer s’est confié sur cet opus, le dixième de sa carrière.

Vous n’aviez pas fait d’album depuis trois ans. Comment est né celui-ci ?
Rien n’a été prémédité : c’est juste venu à moi. Depuis quelques années, j’ai fait beaucoup de cinéma. À l’époque, je jouais dans Hunger Games 2. Les idées pour l’album sont venues de l’énergie que j’ai ressentie au cours du tournage.

A-t-il une saveur spéciale pour vous ?
Tous mes disques ont quelque chose de singulier ! J’ai adoré l’expérience. L’album parle beaucoup d’amour sous toutes ses formes : des relations difficiles, d’amour incompris, de sexe... et de ruptures. Je suis très content de l’avoir fait.

Le titre du disque, Strut, a plusieurs significations. Quel sens lui donnez-vous ?
C’est avoir confiance en soi. Cela veut dire qu’il faut être fier de ce que l’on est, peu importe ce que l’on est. Strut, c’est la célébration de la beauté et de la différence.

"Les différences abîment le monde"

Le clip de la chanson "The Chamber" baigne dans une atmosphère très "hot"...
La chanson parle de quelqu’un qui me brise le cœur, c’est donc une chanson plutôt triste, mais je la trouvais sensuelle et je voulais mettre cela en images. Pour le clip, j’ai été très inspiré par Helmut Newton, un très grand photographe. Je l’ai tourné chez moi, à Paris, le meilleur endroit pour créer cette ambiance sexy.

Dans votre dernier album Black and white America, vous disiez que votre père, blanc, et votre mère, noire, étaient en danger quand ils marchaient dans la rue à l’époque. Avez-vous été sensible aux événements tragiques survenus à Ferguson ?
Ce genre d’histoires a malheureusement lieu tous les jours. Les gens ont cru que l’arrivée d’Obama effacerait le racisme ; la mort de Mike Brown a rappelé que ce n’est pas le cas . C’est triste de constater que certaines personnes vivent et pensent encore comme au Moyen-Âge. Les différences abîment le monde. Mais j’ai de l’espoir : il faut aller de l’avant.

Vous avez de nombreuses activités. On sait moins que vous êtes designer. Comment est née cette passion ?
C’est quelque chose que j’ai toujours eu en moi. J’ai commencé mon entreprise, Kravitz Design Inc. , il y a quatorze ans, en travaillant sur de petits projets. Elle a grossi au fur et à mesure. Chacune de mes activités me demande beaucoup d’attention, mais j’ai trouvé un équilibre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de personnes hospitalisées en hausse, 33 décès en 24h

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.