Le musicien Leonard Cohen est mort à l'âge de 82 ans

DirectLCI
DISPARITION – Leonard Cohen est décédé jeudi 10 novembre à l’âge de 82 ans. Le musicien canadien, qui se disait récemment "prêt à mourir", laisse derrière lui 14 albums et de magnifiques tubes comme "Suzanne" ou "Hallelujah".

Il était une légende de la musique populaire. Leonard Cohen s’est éteint jeudi 10 novembre à l’âge de 82 ans. "C'est avec une profonde tristesse que nous faisons part du décès du poète, compositeur et artiste légendaire Leonard Cohen", a écrit jeudi son agent sur la page Facebook du musicien. "Nous avons perdu l'un des visionnaires les plus prolifiques et respectés du monde de la musique", poursuit le communiqué. Une cérémonie sera organisée aux Etats-Unis, à Los Angeles où il vivait, "à une date ultérieure". 

En vidéo

Le musicien et poète canadien Leonard Cohen s'éteint à 82 ans

Né le 21 septembre 1934 dans une famille juive aisée de Montréal, Leonard Cohen a composé certains des hymnes les plus envoûtants de ces dernières décennies. Il laisse en héritage 14 albums et de magnifiques tubes comme "Suzanne", "Bird on the Wire" ou "Hallelujah".  Leonard Cohen avait disparu de la scène dans les années 1990, préférant se réfugier dans le bouddhisme, devenant même moine en 1996. Dépouillé par son impresario, l’artiste était revenu à la chanson moins d'une décennie plus tard, plus créatif et productif que jamais comme le prouve son dernier album You Want It Darker sorti le 21 octobre dernier.

Je suis prêt à mourir. J’espère juste que ce ne sera pas trop inconfortable. Leonard Cohen

Dans une récente interview accordée au New Yorker, Leonard Cohen se disait "prêt à mourir".  "J'ai encore du travail à terminer. Mais je suis prêt à mourir. J’espère juste que ce ne sera pas trop inconfortable. C’est ma limite à moi", avait-il déclaré. Le chanteur avait notamment été très affecté par la mort de Marianne Ihlen. Sa muse, qui lui avait inspiré des chansons telles que Bird on the wire ou "So Long Marianne",  est décédée en juillet dernier. Apprenant que la santé de son ancienne compagne se détériorait, Leonard Cohen lui avait écrit une poignante lettre d’adieu : "Marianne, le temps où nous sommes si vieux et où nos corps s’effondrent est venu, et je pense que je vais te suivre très bientôt. Sache que je suis si près derrière toi que si tu tends la main, je pense que tu pourras atteindre la mienne."

Montréal en deuil

Sa maison de disques, Sony Music, lui a rendu hommage : "Leonard Cohen était un musicien sans égal, dont l'œuvre époustouflante et originale avait touché des générations de fans et d'artistes". "Son extraordinaire talent a eu un impact profond sur un nombre incalculable de chanteurs et de compositeurs, et sur la culture en générale", a commenté, de son côté l'Académie des Grammys qui lui avait remis en 2010 un prix spécial pour l'ensemble de son oeuvre.


"La musique de Leonard Cohen était comme nulle autre, mais a pourtant transcendé les générations", a rappelé Justin Trudeau, le Premier ministre canadien. Denis Coderre, le maire de Montréal, ville natale de Leonard Cohen, a annoncé la mise en berne des drapeaux de l'Hôtel de ville. Des mélomanes se sont rapidement rassemblés devant son domicile, au cœur du Plateau de la métropole québécoise, où ils ont entonné ses succès et allumé des bougies.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter