Les Eagles of Death Metal vont raconter leur Bataclan dans un documentaire

MUSIQUE

Toute L'info sur

Les attentats du 13 novembre, trois ans après

TÉMOIGNAGE – Le fils de Tom Hanks, Colin Hanks, va réaliser le documentaire "Eagles of Death Metal : Nos Amis (Our Friends)" dans lequel le groupe reviendra sur l’attentat du 13 novembre au Bataclan, qui a coûté la vie à 90 personnes. Le chanteur Jesse Hughes s’est d’ores et déjà illustré ces derniers mois avec une série de déclarations polémiques à propos de l’attaque terroriste.

Ils étaient sur scène le soir de la tuerie. Le groupe de rock Eagles of Death Metal va faire l'objet d'un documentaire dans lequel ses membres raconteront leur Bataclan. Le 13 novembre, Jesse Hughes et ses acolytes donnaient un concert dans la salle parisienne quand les terroristes sont passés à l’attaque. Bilan : 90 morts. Dans l’attentat, le groupe a perdu Nick Alexander, chargé du merchandising ainsi que Thomas Ayad, Marie Mosser et Manu Perez, tous membres de leur maison de disques. 

Selon Pitchfork, ce documentaire intitulé Eagles of Death Metal : Nos Amis (Our Friends) sera réalisé par Colin Hanks, le fils de Tom Hanks. Il devrait être diffusé en février 2017 sur la chaîne américaine HBO. S’il commencera par le drame du Bataclan, le documentaire reviendra, par ailleurs, sur l’amitié entre Jesse Hughes et le leader de Queens of the Stone Age, Josh Homme. Une séquence sera également dédiée à U2 qui avait invité en décembre 2015 les Eagles of Death Metal à prendre leur place sur la scène de Bercy. 

En vidéo

Bataclan : les rescapés se souviennent

Si au lendemain de l’attaque, les larmes de Jesse Hughes avaient bouleversé le monde entier, le chanteur s’est depuis illustré par une série de propos polémiques. En mars dernier, la star avait ainsi mis en cause les agents de sécurité du Bataclan lors d’une interview sur la chaîne Fox Business. Il avait alors sous-entendu que les employés étaient de mèche avec les terroristes. 

Rebelote en mai dernier. Lors d’une interview au très conservateur Taki’s Magazine, Jesse Hughes avait enfoncé le clou en expliquant :  "J'ai eu beaucoup de problèmes après avoir dit que des membres du staff étaient complices. Mais je suis certain qu'ils étaient là très tôt. Je me souviens d'eux en train de fixer mon pote. J'ai juste mis ça sur le compte de la jalousie des Arabes à notre égard." Il avait également assuré avoir "vu des musulmans célébrer les attaques dans la rue pendant qu’elles se déroulaient. Je l’ai vu de mes propres yeux. En temps réel ! Comment pouvaient-ils savoir ce qui était en train de se passer ? Il y a très certainement eu une coordination."

En vidéo

Qui est vraiment Jesse Hughes, leader des "Eagles of Death Metal" ?

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter