Les Guns N’Roses donneront un concert unique en France le 7 juillet 2017

DirectLCI
ROCK N’ROLL – Après l’Amérique du Nord et du Sud, la tournée de reformation des Guns N’Roses passera par l’Europe l’été prochain. Le groupe américain se produira au Stade de France, le 7 juillet, une date unique dans l’hexagone.

C’était le 13 juillet 1993 à Bercy. Ce soir-là, le public français était loin de s’imaginer qu’il ne reverrait pas le chanteur Axl Rose et le guitariste Slash sur une même scène avant… 24 ans ! Dans le sillage de la tournée de reformation de Guns N’Roses, le groupe américain vient d’annoncer une série de dates en Europe, l’été prochain, qui les verra poser leurs amplis au Stade de France, le 7 juillet prochain. Une date unique dans l’hexagone.


Entamé le 1er avril dernier au Troubadour, à Los Angeles, le "Not in this Lifetime" Tour voit le duo électrique se produire avec le bassiste Duff McKagan, autre membres d’origine de la formation. Le deuxième guitariste Izzy Stradlin a décliné l’invitation, remplacé par Richard Fortus, aux côtés d’Axl Rose depuis plusieurs années. Le batteur Steven Adler a fait lui quelques apparitions avec ses vieux partenaires, Franck Ferrer officiant sur l’ensemble de la tournée.

Une tournée qui déjà rapporté (très) gros

Formé en 1985 à Los Angeles, Guns N’Roses a vendu plus de 100 millions d’albums, dont 30 millions pour Appetite Destruction, le premier album le plus vendu de l’histoire. Au milieu des années 1990, le groupe implose, miné par les excès en tout genre. Axl Rose reste alors seul maître à bord. Il travaillera pendant près de 15 ans sur l’album Chinese Democracy, sorti en 2008, avant de remonter avec un casting de musiciens renouvelé, hormis le claviériste Dizzy Reed.


Après avoir longtemps juré qu’il ne remonterait plus jamais sur scène avec Slash, qu’il compara autrefois à un "cancer", le chanteur a semble-t-il mis de l’eau dans son vin. Sans doute a-t-il été motivé par une lucrative reformation qui a déjà généré plus de 117 millions de dollars de recettes depuis le printemps dernier. Des concerts qu'il a honoré en partie une jambe dans le plâtre, en parallèle de ses concerts avec AC/DC, où il a remplacé Brian Johnson, souffrant de problèmes auditifs.

En vidéo

Quand le Premier ministre canadien joue du Guns N'Roses

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter