Les patrons du Bataclan veulent rouvrir fin 2016

Les patrons du Bataclan veulent rouvrir fin 2016

DirectLCI
DÉCLARATIONS - Jules Frutos et Olivier Poubelle, qui co-dirigent le Bataclan, se sont exprimés pour la première fois sur l'attentat du 13 novembre, qui a fait 90 morts dans la salle de concerts.

C'est la première fois qu'ils s'expriment. Dans une interview accordée au Monde, Jules Frutos et Olivier Poubelle, qui co-dirigent le Bataclan depuis 2004, sont revenus sur la tuerie du 13 novembre. Les deux programmateurs possèdent 30% de la salle située dans le XIe arrondissement parisien, les autres 70% étant la propriété du groupe Lagardère. Alors que le groupe américain Eagles of Death Metal était sur scène, trois jihadistes ont tiré sur la foule, faisant 90 morts.

Lagardère pour une réouverture

''Aujourd’hui, c’est très difficile de travailler, on a peu de résistance. On ne se remet pas'', a expliqué Jules Frutos. ''Quand j’entends ici et là qu’une génération Bataclan a été fauchée, ça ne correspond à rien. C’est même impudique, comme tout slogan dans ces moments-là. Il y a des profils différents, des âges différents, 17 nationalités parmi les victimes de tous les attentats. La seule chose à dire, c’est qu’une joie de vivre a été assassinée'', a estimé, pour sa part, Olivier Poubelle.

Pour les deux hommes, une chose est sûre : il faut rouvrir la salle qui peut accueillir 1500 spectateurs. ''Les équipes veulent une reconstruction, les artistes aussi. Mais ce sera un long chemin de croix. La salle sera respectée, on ne va pas la détruire'', a déclaré Jules Frutos. L'échéance ? ''Fin 2016'', a répondu Olivier Poubelle, qui a précisé que le groupe Lagardère était du même avis qu'eux.

EN SAVOIR + >> La jambe de l'un des kamikazes retrouvée par hasard au Bataclan

Pas de concert-hommage prévu

Il y a une semaine, le chanteur des Eagles of Death Metal avait affirmé vouloir rejouer au Bataclan. ''J'ai vraiment hâte de revenir à Paris. J'ai hâte de jouer. Je veux y retourner'', avait raconté Jesse Hugues lors d'une interview accordée au site Vice. ''Je compte les jours qui me séparent de celui où je pourrai finir ce concert'', a lancé Julian Dorio, le batteur de Eagles of Death Metal.

En attendant, Jules Frutos et Olivier Poubelle, qui dirigent d'autres salles dans Paris, n'envisagent pas de monter un concert en hommage aux victimes pour ne pas faire des attentats un ''spectacle'' et pour ne pas regarder vers la mort mais vers la vie.

A LIRE AUSSI
>>
Eagles of Death Metal : "Être le premier groupe à jouer au Bataclan quand il rouvrira"
>>
Ils racontent sur Twitter leurs plus beaux souvenirs du Bataclan

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter