Linkin Park : le groupe américain peut-il continuer après la mort de Chester Bennington ?

DirectLCI
DILEMME – Le groupe américain Linkin Park a décidé d’annuler sa tournée mondiale après le suicide de Chester Bennington, le 20 juillet dernier. Les musiciens pourraient-ils continuer sans lui ? D’autres, avant eux, ont tenté de surmonter la perte de leur chanteur. Parfois avec succès. Ou pas.

Le décès de Chester Bennington marque-t-il la fin de Linkin Park ? Dans un communiqué publié lundi, le groupe américain rend hommage à son chanteur, retrouvé mort le 20 juillet dernier à son domicile de Palos Verdes, en Californie. Il avait 41 ans. "Ton absence laisse un vide qui ne sera jamais comblé", écrivent ses partenaires, sans pour autant annoncer l'arrêt définitif de leur carrière musicale en commun.


"Notre amour de la musique – la faire et la jouer - est intarissable. Si nous ne savons pas quel chemin notre futur va emprunter, nous savons que tu as rendu chacune de nos vies meilleure", insistent-il, alors qu’ils viennent d’annuler leur tournée mondiale. La der des der ? A voir...

Si Chester Bennington était sa voix "chantée", Linkin Park peut toujours compter sur son partenaire rappeur, Mike Shinoda. C’est d’ailleurs lui qui avait fondé ce groupe phare de la génération néo-métal avec ses camarades de classe, le guitariste Brad Delson et le batteur Rob Bourdon, au milieu des années 1990.


S’ils décident de poursuivre l’aventure, d’une manière ou d’une autre, ils ne seront pas les premiers à tenter de relever le défi… 

Le cas AC/DC

Le 19 février 1980, le chanteur Bon Scott est retrouvé mort à l’arrière d’une voiture, au lendemain d’une soirée bien arrosée dans un club de Londres. D’après les médecins, le chanteur d’AC/DC aurait été étouffé par ses propres vomissements. Il avait 33 ans.  A l’époque, le groupe australien, formé en 1973 à Sydney, vient de cartonner avec l’album Highway to Hell, sur lequel figure le tube du même nom.

Après avoir envisagé de se séparer, le guitariste Angus Young et ses partenaires auditionnent plusieurs remplaçants potentiels. Et jettent leur dévolu sur Brian Johnson, le leader du groupe Geordie dont Bon Scott disait le plus grand bien. 5 mois à peine après le drame, ils publient Back in Black, qui deviendra le deuxième album le plus vendu de tous les temps derrière Thriller de Michael Jackson avec plus de 50 millions d’exemplaires vendus à travers le monde.

Par la suite, AC/DC va rester au firmament du rock mondial, Brian Johnson enregistrant avec le groupe jusqu’à l’album Rock or Bust, sorti en décembre 2014. Souffrant de problèmes d’audition, il a été contraint de quitter leur dernière tournée mondiale, remplacé par Axl Rose de Guns n’Roses. Seul membre d'origine à bord du groupe après le récent départ en retraite du bassiste Cliff Williams, Angus Young n'a pas encore décidé s'il allait poursuivre l'aventure.

Le cas Joy Division

Le 18 mai 1980, le chanteur britannique Ian Curtis, 23 ans, est retrouvé pendu au plafond de la cuisine de son domicile par sa femme Deborah. Epileptique et dépressif chronique, tiraillé entre la mère de sa fille et sa maîtresse, Annik Honoré, le jeune homme avait tenté quelques jours plus tôt de se suicider en avalant un flacon de barbituriques. 


Formé quatre ans plus tôt à Manchester, Joy Division avait connu un succès fulgurant grâce à ses deux albums, Unknown Pleasures et Closer, parus en 1979 et 1980 et des chansons magnifiques comme "Love Will Tear Us Apart"...

Après la mort de leur chanteur, les membres survivants, le guitariste Bernard Sumner, le bassiste Peter Hook et le batteur Stephen Morris vont décider de poursuivre l’aventure ensemble sous le patronyme de New Order. Avec succès et un changement progressif de style, évoluant vers des sonorités plus électroniques au fil des décennies. Leur dernier album, Music Complete, est sorti en 2015.

Le cas INXS

Le 22 novembre 1997, le chanteur Michael Hutchence est retrouvé pendu dans une chambre d’hôtel de Sydney. Si sa compagne Paula Yates affirme qu’il a succombé à un jeu auto-érotique, la présence d’alcool et d’anti-dépresseurs dans son organisme poussent les autorités à conclure à un suicide. Trois ans plus tard, la jeune femme décédera à son tour des suites d’une overdose d’héroïne.


A l’époque de la mort de son charismatique leader, le groupe australien a déjà une longue carrière derrière lui, avec en point d’orgue l’album Kick en 1987, sur lequel figure le tube "Devil Inside", dont le clip culte remportera 5 MTV Video Music  Awards.

Les musiciens survivants vont patienter un an avant de remonter sur scène. D’abord avec des chanteurs invités. Puis de 2002 à 2003 avec leur compatriote Jon Stevens. En 2005, le groupe s’associe avec la chaîne américaine CBS pour lancer l’émission de téléréalité "Rock Star : INXS", dans le but de sélectionner un nouveau chanteur. Le vainqueur sera J.D. Fortune, un Canadien qui dormait dans sa voiture à l’époque des castings. Il enregistrera avec les musiciens l’album Switch et tournera avec eux jusque 2011.

Malgré toute sa bonne volonté, le groupe ne retrouvera jamais le niveau de notoriété qui était le sien à l’époque de Michael Hutchence. L’Irlandais Ciaran Gribbin sera le dernier chanteur d’INXS jusqu’à leur séparation sans doute définitive en 2012. Les musiciens de Linkin Park s'inspireront-ils de leurs illustres prédécesseurs ? 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter