M. Pokora réagit sur RTL à la polémique : "Je suis Charlie mais à ma façon"

MUSIQUE

MISE AU POINT - Le chanteur a affiné ses propos sur les attentats qui ont secoué la France depuis une semaine. Il revendique avant tout le patriotisme nécessaire pour affronter une telle épreuve.

M. Pokora met les choses au point. Devant l'étonnement suscité par ses propos dans Le Parisien sur les attentats contre Charlie Hebdo, le chanteur s'est expliqué à l'antenne de RTL. L'interprète de "Elle se contrôle" avait été l'une des rares personnalités à ne pas afficher le slogan "Je suis Charlie" en soutien aux familles des victimes. "Je suis Charlie mais à ma façon, a indiqué l'intéressé. Pour moi, cela va au-delà car des policiers sont morts, des juifs sont morts. On ne parle pas que de liberté d'expression. Clairement je la défends et je suis Charlie en ce sens-là. Mais pour tout cet événement, je suis Français et citoyen français avec des compatriotes qui se sont fait tuer, avec des policiers, des gens qui travaillent dans un journal que je n'ai jamais acheté."

EN SAVOIR + >> Tout savoir sur l'affaire Charlie Hebdo

Ses premières déclarations dans les colonnes du Parisien au lendemain du double assaut donné par les forces de l'ordre avaient semé le trouble parmi ses fans. "Voilà qui est plus clair que de simples phrases reprises dans différentes interviews sorties du contexte et remixées par un tel ou un tel", s'est rassuré le chanteur sur son compte Facebook. Quelques célébrités n'avaient pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux, comme Frédérique Bel. "La liberté d'expression n'est pas si importante dans la "boysBand théorie"... Mais que se passe t il si on coupe auto-tunes", s'est interrogé la comédienne.

À LIRE AUSSI >> M. Pokora quitte "Danse avec les stars"

M. Pokora a expliqué sur RTL ne pas vouloir s'engouffrer dans la brèche. "Je ne vais pas m'inventer une vie. Je ne l'ai jamais acheté. Cela n'a jamais été forcément ma came, Mais comme disait Voltaire - pas exactement avec ces mots-là - "Je ne suis pas forcément d'accord avec ce que tu dis mais je me battrai jusqu'à ma mort pour que tu puisses le dire." Voilà qui est dit.

Lire et commenter