Maître Gims dévoile un titre en anglais sur Snapchat et annonce se lancer à la conquête des États-Unis

MUSIQUE

AMERICAN DREAM - Maître Gims, qui ne cesse de collectionner les disques d'or en France et en Europe a posté ce mardi sur son compte Snapachat un titre inédit dans la langue de Shakespeare. Le chanteur y signale vouloir s'attaquer au marché américain.

Ses ambitions sont devenues grandes. Après avoir triomphé en France avec son dernier opus baptisé "Mon cœur avait raison" (vendu à 600.000 exemplaires) et glané des disques d'or en Europe (en Italie, au Danemark, en Suisse, en Belgique) l’interprète de "Tout donner" a décidé que le moment était venu pour effectuer le grand saut. Comprenez, connaître le succès avec sa musique pop urbaine outre-Atlantique.

Ce mardi, sur son compte Snpachat, le rappeur-chanteur a montré qu'il était prêt à s'attaquer au marché américain en dévoilant son premier titre chanté en anglais qui pourrait s'intituler "It is done".

"Everything is gone but i'm ok" chante le natif de Kinshasa dans cette ballade où l'on peut entendre des accords de guitare. Une chanson d'amour dans la lignée de titres comme "Brisé" ou "Je te pardonne". D'une voix puissante et avec un accent anglais assez crédible, celui qui aura bientôt sa statue au Musée Grévin  a ravi, par cette publication de nombreux snapchateurs. 

En vidéo

Maître Gims : qui est l'homme qui n'enlève jamais ses lunettes en public ?

Lire aussi

C'est vraiment le challenge de ma vie - Maître Gims

En août 2016, le leader de Sexion d'assaut avait confié se lancer dans le "challenge de sa vie" lors d'une interview au média Rapélite, et se disait confiant quant à sa capacité à conquérir les Etats-Unis, précisant toutefois qu'il n'avait "aucune garantie". 

Alors, cela suffira-t-il pour concurrencer des mastodontes de la scène musicale américaine tels que Rihanna, Drake ou Chris Brown ? Réponse dans quelques mois pour Maître Gims qui prépare actuellement un nouveau disque baptisé " La ceinture noire".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter