Michel Polnareff : "Je suis excessivement contrarié par les rumeurs de caprice de star"

Michel Polnareff : "Je suis excessivement contrarié par les rumeurs de caprice de star"

EXPLICATIONS - Quelques semaines après les polémiques sur l'arrêt de sa dernière tournée, Michel Polnareff a pris la parole dans une vidéo publiée sur son compte Facebook. Il explique être "triste" et "excessivement contrarié par les rumeurs de caprice de star" qui se multiplient à son sujet.

A l'occasion de la soirée d'anniversaire de son fils Louka, qui vient d'avoir 6 ans, Michel Polnareff est revenue sur les polémiques qui ont entouré son hospitalisation et l'arrêt de sa dernière tournée au début du mois de décembre. Il souhaite ainsi rassurer ses fans sur son état de santé dans une vidéo postée sur son compte Facebook, et assurer qu'il était réellement en danger. "Comme vous le savez la tournée s'est terminée tristement, seulement c'était soit ça, soit l'Amiral (lui-même, ndlr) n'était plus là. C'est ce que j'ai appris plus tard", a-t-il d'abord expliqué.

Et de continuer, en égratignant légèrement son producteur Gilbert Coullier : "Heureusement à l'hôpital ils ne m'ont pas envoyé un huissier, mais un médecin. Un huissier ça ne sert pas à grand chose en cas de maladie grave. Donc, j'étais évidemment triste d'annuler Pleyel et Nantes, je n'avais pas le choix, heureusement Danyellah m'a obligé à aller à l'hôpital. Je suis encore assez fatigué, mais hors de danger".

Le chanteur ne digère pas les rumeurs

Il a ensuite eu un mot gentil pour toutes les personnes qui l'ont accompagné : "C'était vraiment triste cette fin de tournée merveilleuse, avec une équipe merveilleuse à qui je n'ai même pas pu dire au revoir. Je ne les ai pas revus, ils sont tous disséminés à travers le monde. C'était une équipe exceptionnelle. J'aurai du mal à refaire une équipe de cette qualité."

Avant de revenir sur les propos de son producteur, et démentir tout "caprice de star" : "Je suis excessivement contrarié par ça. J'aurais bien aimé que ce soit un caprice de star, mais malheureusement c'en n'était pas un. Les gens qui ont fait croire ça vont devoir prendre leurs responsabilités et présenter des excuses. Pas tellement à moi, mon idée est faite, mais par contre au docteur Siou et au personnel de l'hôpital américain qui m'ont sauvé la vie, et qui ne méritent pas qu'on doute une seule seconde de leur intégrité. 

Lire aussi

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.