Moby veut bien jouer à l’investiture de Trump si celui-ci publie enfin ses déclarations d’impôts

Moby veut bien jouer à l’investiture de Trump si celui-ci publie enfin ses déclarations d’impôts

MALIN - Le DJ américain Moby a offert ses services pour se produire le jour de l'investiture de Donald Trump à Washington... à condition que le président élu publie ses déclarations d'impôts, ce qu'il s'est refusé à faire durant toute la campagne électorale.

Moby a confirmé avoir été approché pour se produire lors de l'un des bals donnés à Washington le soir de la prestation de serment de Donald Trump, le 20 janvier prochain. Une requête assez incongrue lorsqu'on connaît les convictions très ancrées à gauche de l'artiste, qui soutenait la candidate démocrate Hillary Clinton durant la campagne électorale. "Hahahaha, vraiment ? Je pense que j'accepterai de mixer à un bal d'investiture si en guise de paiement Trump publie ses déclarations d'impôts", a répondu le chanteur sur Instagram.

Donald Trump, milliardaire à la tête d'un immense empire aux ramifications parfois opaques, a été le premier candidat à la présidence depuis des décennies à refuser de publier ses déclarations d'impôts, malgré les appels incessants de ses adversaires démocrates. Cela ne l'a pas empêché d'être élu.

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Hahahahaha, I was just asked by a booking agent if I would consider djing at one of the inaugural balls for #trump... Hahahahaha, wait, Hahahaha, really? I guess I'd DJ at an inaugural ball if as payment #trump released his tax returns. Also I would probably play public enemy and stockhausen remixes to entertain the republicans. I'm still laughing. Hahahaha. So #trump what do you think, I DJ for you and you release your tax returns?

Une photo publiée par moby XⓋX (@moby) le

La playlist de Moby ne risque pas de plaire au milliardaire

Et même si M. Trump accédait à sa demande, ce qui semble très improbable, il n'apprécierait sans doute pas la liste des morceaux que Moby jouerait : il a en effet livré au magazine Billboard sa playlist pour un éventuel bal d'investiture, pleine d'hymnes politiques et de morceaux revendicatifs. Le musicien new-yorkais avait publié une lettre passionnée dans Billboard après l'élection de Donald Trump, qu'il qualifiait de "raciste et misogyne" et qui selon lui "sera le pire président que le pays a jamais vu".

L'équipe du milliardaire semble avoir des difficultés à trouver des artistes de premier plan acceptant de se produire à Washington le jour de sa prestation de serment, le 20 janvier. Les bals qui se déroulent le soir de la cérémonie à travers la ville sont toutefois organisés par des organisations indépendantes.

En vidéo

Rapport compromettant sur Trump : son investiture en jeu ?

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars": Anne Sila remporte la finale

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

Turquie : Erdogan annonce l'expulsion d'une dizaine d'ambassadeurs, dont celui de France

"The Voice" : en larmes, Jenifer annonce qu'on ne la reverra "probablement" plus dans l'émission

VIDÉOS - "The Voice All Stars" : la route d'Anne Sila vers la victoire, prestation après prestation

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.