Mort de Scott Weiland, l’ancien chanteur de Stone Temple Pilots, à l’âge de 48 ans

MUSIQUE

CHOC - Figure du rock américain des années 1990, le chanteur Scott Weiland a été retrouvé mort dans son tour bus, annoncent les médias outre-Atlantique. L’ancien leader de Stone Temple Pilots avait 48 ans.

C’était l’un des chanteurs les plus talentueux des années 1990. L’un des plus sulfureux aussi, luttant depuis des années contre sa dépendance aux substances illicites. Le site TMZ annonce ce vendredi matin la disparition de Scott Weiland, l’ancien leader des groupes Stone Temple Pilots et Velvet Revolver à l’âge de 48 ans. D’après le site américain, ce dernier aurait été retrouvé mort dans son tour bus, jeudi soir, avant un concert que devait donner son groupe, Scott Weiland and the Wildabouts, à Hamel, dans le Minnesota.

La mort du chanteur a été confirmée au Los Angeles Times par Jamie, sa compagne, ainsi que dans un communiqué officiel de son management. L’information avait été dévoilée sur Twitter par Dave Navarro, le guitariste du groupe de rock Jane’s Addiction.

Né en 1967 à Santa Cruz, en Californie, Scott Weiland avait formé Stone Temple Pilots à la fin des années 1980 avec le bassiste Robert DeLeo, son frère guitariste Dean DeLeo et le batteur Eric Kretz. Une formation mariant les sonorités grunge et hard rock dont le premier album, Core, en 1992, se vendra à plus de 8 millions d’exemplaires, propulsé par les singles "Sex Type Thing", "Wicked Garden" ou encore "Plush"…

Sorti en 1994, le deuxième album, Purple, marque une évolution vers des sonorités plus rock, se démarquant de l'influence grunge de son prédécesseur, et connaît un succès similaire avec plus de 6 millions d'exemplaires vendus aux Etats-Unis. Il contient des titres majeurs comme "Big Empty", "Vasoline" et "Interstate Love Song".

Chanteur puissant et bête de scène, celui qu'on surnomme simplement Weiland va connaître de premières tensions avec ses partenaires lors de l’enregistrement du troisième album Tiny Music… Songs from the Vatican Gift Shop. Ses problèmes avec la drogue deviennent notoires et si STP reviendra pour deux albums, en 1999 et 2001, l'heure de gloire du groupe est derrière lui.

En 2002, le frontman rejoint à la surprise générale Velvet Revolver, un supergroupe crée par d’anciens membres de Guns N’Roses, Slash, Duff McKagan et Matt Sorum. Ils enregistreront deux albums, Contraband et Libertad, en 2004 e 2007. Mais là aussi sa dépendance à la drogue va conduire à sa mise à l’écart.

De 2008 à 2013, Scott Weiland renoue avec les Stone Temple Pilots, pour une série de concerts de reformation qui vont cette fois se solder par une rupture définitive. Ses partenaires le remplacent par Chester Bennington de Linkin Park tandis que le chanteur poursuit sa route en solo avec son groupe The Wildabouts. En mars dernier, la sortie de l’album Blaster avait été endeuillée par la mort, liée à la drogue, du guitariste Jeremy Brown.

Sur le même sujet

Lire et commenter