Neverland, le ranch de Michael Jackson, est à vendre pour 100 millions de dollars

MUSIQUE

IMMOBILIER - L'immense propriété californienne du roi de la pop a été mise sur le marché au prix de 100 millions de dollars, révèle le "Wall Street Journal" vendredi 29 mai. Si le parc d'attractions et les animaux ont disparu, Neverland reste un bien immobilier hors-normes.

Si les rêves n'ont pas de prix, celui de Michael Jackson en a désormais un. Son mythique ranch de Neverland est à vendre, pour 100 millions de dollars. Située à Los Olivos, à une cinquantaine de kilomètres de Santa Barbara, Neverland a été rebaptisé "Sycamore Valley Ranch". Le parc d'attractions a disparu, ainsi que les orangs-outans et l'éléphant qui y vivaient, mais il reste encore un lama sur la propriété. L'horloge en fleurs est en revanche toujours bien entretenue, ainsi que le chemin de fer, la petite gare et le bâtiment qui abritait la caserne de pompiers privée de Neverland. Les pompiers, eux aussi, sont partis depuis la mort de Michael Jackson, en juillet 2009.

A VOIR AUSSI >> Tous nos articles sur Michael Jackson

La propriété, qui s'étend sur 2 700 acres, comprend 22 structures. La maison en elle-même, située entre deux lacs, a une superficie d'environ 12 000 m2, avec six chambres et une annexe pour les employés. A cela s'ajoutent deux maisons pour les invités, l'une comprenant quatre chambres, l'autre seulement deux. Une piscine, un espace barbecue, un terrain de basket et un court de tennis ont été construits à l'extérieur, un cinéma de 50 places et une scène de théâtre ont été prévus pour les loisirs en intérieur.

Michael Jackson avait acheté le ranch en 1987 pour 19,5 millions de dollars, et y a vécu plus de 15 ans. Suite à des difficultés financières, Jackson l'a hypothéqué en 2008. La société d'investissement immobilier Colony Capital en possédait 51% en investissant dans une entreprise créée conjointement avec Jackson, le Michael Jackson Estate, coexécuteur testamentaire qui gère les biens et le patrimoine de la star. Les agents immobiliers ont déjà prévenu qu'ils feraient une présélection exigeante parmi les acheteurs potentiels avant de leur faire visiter la propriété.
 

Lire et commenter