Patrick Bruel n'a "jamais donné un centime à l'armée israélienne"

Patrick Bruel n'a "jamais donné un centime à l'armée israélienne"

REPLIQUE - Dans un long message posté sur sa page Facebook, Patrick Bruel répond aux attaques dont il fait l'objet depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. S'il est de confession juive, l'interprète de "Qui a le droit ?" affirme notamment qu'il n'a "jamais donné un centime à l'armée israélienne".

Patrick Bruel est exaspéré. Depuis plusieurs jours, le chanteur et acteur français est attaqué sur les réseaux sociaux, certains internautes affirmant qu'il serait un fervent soutien de l'armée israélienne. Entre autres amabilités. Dans une lettre publiée sur sa page Facebook , le chanteur et acteur a donc décidé de faire "une mise au point en réponse à certains messages qui vont vraiment trop loin et me blessent profondément". Car, dit-il "le sujet est trop grave et va bien au-delà de ma personne, pour que je laisse s'installer des rumeurs et des contre-vérités aussi absurdes qu'infâmes".

"Contrairement à ce que je peux lire avec effroi, je n'ai jamais donné un centime à l'armée israélienne, ni à une armée quelle qu'elle soit et cela ne me traversera jamais l'esprit", écrit la star. "J'ai en revanche participé à des concerts pour des associations caritatives, pour des hôpitaux, des enfants défavorisés ou atteints de maladies rares comme j'ai pu le faire partout où on me l'a demandé", précise-t-il, avant de rappeler son "concert pour la paix", en 2005 à l'Opéra de Versailles, au cours duquel "j'avais tenu à réunir, pour un 4 mains, deux pianistes, l'un Palestinien, l'autre Israélien".

"Des enfants et des civils sont au cœur de cette tragédie"

"Tous ceux qui me connaissent le savent : sur ce sujet si douloureux, mon discours n'a jamais varié", poursuit-il. "J'ai toujours prôné la création d'un Etat Palestinien qui reconnaisse l'Etat d'Israël et respecte sa sécurité et vice-versa. Je l'ai réitéré il y a à peine un an sur i24 news, chaîne d'info israélienne, ce qui m'a même valu les remarques - parfois violentes - d'une certaine partie de la communauté juive".

"La paix se fait à deux !", continue Patrick Bruel, choqué par l'actualité brûlante dans la bande de Gaza. "D'où que l'on vienne, quoique l'on pense ou souffre au plus profond de soi, la réponse ne peut pas se faire sur ce terrain. Des enfants et des civils sont au cœur de cette tragédie. JUSQU'À QUAND...? Aucune cause ne peut justifier ça ! Cette escalade et ces images quotidiennes me font horreur et j'implore les responsables politiques de s'asseoir à une table de négociation". Sera-t-il entendu ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : deux morts, une personne toujours portée disparue

EN DIRECT - Le vaccin Pfizer/Biontech "toujours efficace" contre le variant Omicron après "trois doses", annonce l'entreprise

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Pour Christian Estrosi, Emmanuel Macron "a fait le job pendant cinq ans"

"Koh-Lanta" : ce sont Ugo, Claude et Laurent qui s’affronteront sur les poteaux en finale

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.