SANTÉ - A 71 ans, les capacités physiques de Paul McCartney ne sont plus ce qu'elles étaient. L'ancien Beatle est malade et dans l'obligation d'annuler définitivement la fin de sa tournée au Japon.

Après deux concerts annulés le week-end dernier et plusieurs dates déjà reportées, les fans japonais de Paul McCartney craignaient le pire, et ont eu raison. Les organisateurs de sa tournée "Out There" ont annoncé la mauvaise nouvelle mardi matin : le chanteur ne sera pas en mesure d'assurer les prochains concerts, qui ont donc été annulés.

La raison ? Un mauvais virus qui entraîne un état de fatigue important. Et dans ces conditions, pas question de monter sur scène sans mettre sa santé en péril. "Paul va malheureusement devoir annuler les dates restantes au Japon, a-t-on appris un communiqué publié mardi matin. Il ne se sent toujours pas mieux et l'annulation est inévitable". À 71 ans, la star a du mal à tenir le rythme d'une tournée internationale effrénée qui était déjà passée par l'Amérique du Sud avant de se poser au Japon.

L'objectif : être remis sur pied pour la tournée américaine

Sur son compte Facebook , Paul McCartney a confirmé sa tristesse à l'idée de ne pas pouvoir tenir ses engagements : "Mon état de santé ne s'est pas amélioré pendant la nuit. J'espérais vraiment que je me sentirais mieux aujourd'hui" (mardi, Ndlr). Mis au repos forcé, l'ex-Beatle compte bien reprendre rapidement des forces afin de pouvoir remonter sur scène au plus vite.

Dans sa ligne de mire : un concert prévu à Séoul, en Corée du Sud, le 28 mai prochain, pour lequel il espère bien être remis. D'autant plus qu'il devra ensuite enchaîner avec une vingtaine de dates programmées aux Etats-Unis en juin et en juillet. Un rendez-vous qu'il ne veut manquer pour rien au monde.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Dr Gérald Kierzek : "Il n'y a aucune démonstration scientifique qu'un confinement intermittent a une efficacité"

Lire et commenter