Pour Lemmy Kilmister (Motörhead), les terroristes de Paris sont des "trous du cul"

Pour Lemmy Kilmister (Motörhead), les terroristes de Paris sont des "trous du cul"

DirectLCI
C'EST DIT - Avec sa langue acérée, Lemmy Kilmister de Motörhead a dit tout ce qu'il pensait des terroristes qui ont attaqué Paris, le vendredi 13 novembre, et fait 130 victimes.

A l'occasion d'une interview accordée à ZDF Aspekte , Lemmy Kilmister, le leader de Motörhead est revenu sur les attentats de Paris qui ont fait 130 victimes, dont 89 uniquement dans le Bataclan. L'Anglais qualifie les djihadistes de "trous du cul" et de "lâches", en se remémorant cette nuit tragique: "Nous suivions à la télé ce qu'il se passait. Tu pouvais entendre les tirs. C'est idiot. Ces gens sont idiots. Pourquoi font-ils ça ? Tu penses que c'est héroïque de tuer des innocentes personnes ? Des trous du cul. Des lâches", a-t-il déclaré.

Motörhead devait se produire le 15 novembre au Zénith de Paris, mais pour des raisons de sécurité et surtout des circonstances tragiques, la police et le ministère de la Culture ont décidé d'annuler le show. Une décision que ne validait pas Lemmy. "Je voulais y aller. Si les terroristes t'arrêtent, ils gagnent. Et, ils ne me battront pas. Je fais ce que je dois faire. Si la police annule le concert, je ne peux rien faire contre ça. Mais nous ne l'avons pas décidé".

D'accord avec François Hollande

Lemmy Kilmister avoue bien connaître le Bataclan, puisque ils y ont joué plusieurs fois : "peut-être dix fois, c'est un passage obligé pour nous à Paris". Il ajoute aussi comprendre l'état d'urgence imposé par le président Hollande et la déclaration de guerre à l'Etat Islamique : "nous devons nous placer depuis son point de vue. Je veux dire, il a eu un Pearl Harbor dans sa capitale. Ils ont déclaré la guerre, pas lui à eux".

Par ailleurs, le rockeur estime que le terme de guerre n'est pas galvaudé : "c'est difficile de trouver une autre description. Un groupe de mecs court dans les rues avec des armes automatiques. Ils ont tué 130 personnes. Comment vous appelez ça ?".

A LIRE AUSSI >> Attentats de Paris : Johnny Hallyday est prêt à prendre les armes contre les djihadistes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter