Pour Nadine Trintignant, le retour de Bertrand Cantat avec Détroit est "indécent"

Pour Nadine Trintignant, le retour de Bertrand Cantat avec Détroit est "indécent"

DirectLCI
POLEMIQUE - La comédienne est revenue sur l'attention médiatique autour du retour de Bertrand Cantat, condamné en 2004 à huit de prison pour le meurtre de sa fille Marie.

On aurait été étonné du contraire. Nadine Trintignant a tout de même tenu à affirmer qu'elle désapprouvait le retour à la musique de Bertrand Cantat avec son nouveau groupe Détroit. La comédienne de 79 ans, qui publie un livre de souvenirs intitulé La voilette de ma mère aux éditions Fayard, est revenue sur cet épisode très douloureux, resté gravé en elle à jamais. "Ça ne vous quitte pas", a-t-elle confié au micro d'Europe 1 ce mercredi. "Quand c'est violent et fort comme ça, ça ne peut pas vous quitter. Les mots viennent tout seuls. Ils sont en moi."

"Il n'existe plus pour moi"

La réalisatrice a également jugé "très indécent" que l'ex-leader de Noir Désir puisse se produire sur scène. "Je trouve indécent qu’il se re-produise sur scène. Très indécent. Quand on a tué... Je crois que c’est le seul exemple de quelqu’un qui se produit sur scène après avoir tué quelqu’un et que tout le monde le sache", a-t-elle déclaré. "Je l’ignore, il n’existe plus pour moi", a rajouté la réalisatrice.

Condamné en 2004 à 8 ans de prison ferme pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignant à Vilnius, Bertrand Cantat a fait son r etour sur scène mi-avril, avec son nouveau groupe Détroit. La première partie de sa tournée affiche complet et il sera à l’affiche de nombreux festivals cet été.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter