Pourquoi la soul mélancolique de Tropics va vous faire chavirer

DirectLCI
DECOUVERTE – Tropics, c'est le pseudo du musicien britannique Chris Ward, l'une des plus chouettes révélations de ce début d'année 2015. La preuve avec "Rapture", premier single extrait de l'album du même nom, à paraître le 23 mars.

Tropics, c'est qui ? Chris Ward, un jeune musicien britannique originaire de la petite station balnéaire de Southsea. En 2007, il publiait un premier album séduisant, Parodia Flare , mélange soyeux de soul et d'électro que ne renierait pas son confrère canadien Caribou. Installé à Londres depuis 2013, il y a concocté avec soin son successeur, Rapture , à paraître le 23 mars prochain.

Et ça sonne comment ? Amoureux du son Motown, Chris Ward compose au piano ses ballades mélancoliques qu'il enrichit, en studio, d'une foules d'arrangements sophistiqués. Le résultat plonge l'auditeur dans une ambiance ouatée, chaleureuse, intimiste mais majestueuse. En prime : le falsetto rêveur du bonhomme, dont les mélodies belles à pleurer vont faire chavirer bien des cœurs.

On écoute quoi en premier ? "Rapture", la chanson qui donne son titre à l'album à venir. Tempo enlevé, piano mélancolique, refrain qui tue. Un tube en puissance porté par un clip vidéo déchirant dans lequel une femme d'âge mûr et son compagnon tentent de surmonter le départ du fils de la première. Sniff.

Rapture, de Tropics (Because Music). Sortie le 23 mars
 

Sur le même sujet

Lire et commenter