Quand Bigflo & Oli s'attaquent aux clichés du rap dans "Gangsta"

Quand Bigflo & Oli s'attaquent aux clichés du rap dans "Gangsta"

DirectLCI
CLIP - Le duo de rappeurs toulousains Bigflo & Oli jouent avec les codes du rap bling bling pour mieux s'en moquer dans leur nouveau clip Gangsta. Ils confirment ainsi les nombreux espoirs qui sont placés en eux. De futurs grands du rap français.

Une grosse basse, une voiture de luxe, une femme légèrement vêtue des chaînes en or… Encore l’une de ses chansons de rap décérébrées qui fait la part belle à ceux qui pensent au pire, que le rap est une " sous-culture d’analphabètes " ou au mieux que " le rap, c’était mieux avant ". Voilà ce que l’on se dit quand le bien nommé Gangsta des deux frères toulousains Bigflo & Oli commence.

Mais cela serait bien mal connaître les deux valeurs montantes de la scène rap hexagonale, remarquées il y a quelques semaines grâce à la sortie de leur excellentissime clip Monsieur tout le monde avec le type de Bref, Kyan Khojandi.

EN SAVOIR + >>  Kyan Khojandi, le "Monsieur Tout Le Monde" de BigFlo et Oli 

Car c’est justement au cliché du rap que les lycéens s’attaquent dans ce son fin, enjoué et qui confirme les talents d’écriture du duo. Dans la lignée d’un Orelsan version Perdu d’avance  ou de Sniper dans La gueule de l’emploi , ils saupoudrent le rap d’une épice qu’on aimerait voir plus souvent parce qu’elle lui donne du goût : l’auto-dérision. A l’heure où l’attention médiatique est attirée par le dérapage du clash entre Rohff et Booba, et avec ses sonorités fraÎiches, qui vous mettront la pêche, le nouveau son de Bigflo&Oli prouve que le rap, c’est bien mieux vivant.

EN SAVOIR + >> Bigflo&Oli, la Junior Mafia du rap à texte

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter