"Quelle somptueuse audace" : Christiane Taubira apporte son soutien à la chanteuse Mennel

"Quelle somptueuse audace" : Christiane Taubira apporte son soutien à la chanteuse Mennel
MUSIQUE
DirectLCI
SOUTIEN - Dans un long post publié sur le réseau social Facebook, l'ancienne garde des Sceaux a apporté son soutien à la candidate déchue de l'émission The Voice.

Elle le reconnaît elle-même, elle l’a "découverte tardivement" mais elle a tenu à réagir. Ce jeudi, l’ancienne garde des Sceaux Christiane Taubira a apporté son soutien sur Facebook à la chanteuse et ancienne candidate de l’émission The Voice Mennel. La jeune femme de 22 ans avait préféré quitté l’émission de TF1 après une polémique lancée par la fachosphère. 


Des messages, où Mennel relayait des thèses complotistes au lendemain de l’attentat de Nice, le 14 juillet 2016, ont été exhumés sur les réseaux sociaux après son passage dans l’émission. Elle a présenté ses excuses au moment de l’annonce de son départ. "Je pourrais en rire et railler, voilà, dès que je m’éloigne, ce pays s’égare. Mais cette histoire ne donne guère envie de plaisanter", affirme la garde des Sceaux en introduction de son message de soutien. 

"Cette histoire ne donne guère envie de plaisanter"

Christiane Taubira rend d’abord un hommage appuyé au talent de la chanteuse. "D’abord l’essentiel : votre voix, imbibée d’émotion et de chaleur, est pleine de personnalité. Et cette interprétation que vous donnez d’Hallelujah est un enchantement. (…) Et que vous, si jeune, rendiez un tel hommage à cet immense poète, si tendre, si triste, si raffiné et qui nous demeure si indispensable, donne envie de renouer avec un optimisme d’essence et d’existence", écrit l’ancienne ministre de la Justice.

Après les remarques sur le talent de Mennel, l’ex-garde des Sceaux parle de ce qui est reproché à la jeune femme notamment le fait qu’elle soit apparue voilée sur le plateau du télé-crochet musical. "On vous reproche votre ‘turban’, disent-ils. Il vous sied délicieusement, sans rien dissimuler de votre beauté encore en éclosion. Ils vous reprochent de chanter en arabe… incultes, ils ne savent pas finir la phrase : en arabe la chanson d’un Juif magnifique. Quelle somptueuse audace, et quelle promesse pour notre monde !", salue Christiane Taubira.

"Vous vous êtes excusée et vous avez bien fait"

Même si elle soutient la chanteuse, Christiane Taubira n’occulte en rien le sujet principal, les tweets complotistes de Mennel sur l’attentat de Nice en 2016. Elle s’étonne également de voir à quel point les théories du complot lancées par des personnages troubles peuvent influencer l’esprit des jeunes. "Vos références intellectuelles étaient loin d’être recommandables, souligne-t-elle. Je ne me situe pas dans le champ moral, il est le moins fécond. Sur le plan philosophique d’une conception de la vie, du rapport à l’autre, de l’exigence envers soi-même, d’une vision de la socialité possible et souhaitable, ces deux références (Dieudonné et Tariq Ramadan, ndlr) sont simplement indigentes et lamentables. Manifestement fourbes, parfois immondes. Ils ne sont pas les seuls. Le souci, c’est la fascination qu’ils parviennent à exercer sur de jeunes esprits, même brillants. C’est cela le seul sujet, pour nous autres adultes", écrit-elle.

Elle salue cependant les excuses de la jeune femme, tout en lui adressant un conseil : "Vous vous êtes excusée et vous avez bien fait. N’en ayez surtout aucun regret, c’est votre hauteur, continue Christiane Taubira. (…) Les seules personnes que vous devez avoir à l’esprit sont les familles et les proches des victimes de l’attentat à Nice ainsi que celles du père Jacques Hamel [tué dans l’attaque terroriste à Saint-Etienne du Rouvray]. Il y a tout lieu de croire, pour ce que nous savons de sa bonté, que lui aurait su vous offrir une écoute et vous dire en quoi vous faites gravement erreur. Vos excuses sont la marque de votre dignité. Elles ne doivent pas vous exonérer d’une vigilance sur la sensibilité des autres, sur les plaies qui ne referment pas, sur ces cicatrices qui saignent et saigneront encore, selon les mots du poète Antara."


En conclusion, l’ancienne garde des Sceaux lance un message d’espoir à Mennel. "La France reste une terre de passion et de générosité, elle est une béance du monde d’où surgissent, toujours vives, des querelles et des fureurs qui n’ont jamais su dissoudre ses ardeurs fraternelles. C’est bien là qu’il faut vivre. Et d’abord, c’est votre pays. Ne vous le faites pas voler."


Mercredi 21 février, la jeune femme a annoncé qu’elle était en train de travailler sur son premier album studio.

Plus d'articles

Lire et commenter