Renan Luce : " Renaud a raison de se taire, c'est pour son plus grand bien"

Renan Luce : " Renaud a raison de se taire, c'est pour son plus grand bien"

INTERVIEW – Seulement quelques mois après la sortie du disque de reprises des titres de Renaud, un second volet s'apprête à sortir dans les bacs. L'occasion d'évoquer avec son gendre Renan Luce, qui réitère sa participation, l'actualité chargée de ces derniers mois et le regard porté par l'interprète de "Marche à l'ombre" sur ce regain de nostalgie.

Avez-vous été surpris par le succès de "La bande à Renaud" ?
Je ne peux pas vraiment dire que ça m'a étonné. On me parle souvent de lui et je me rends compte à quel point il y a une sympathie immédiate venant de tous les milieux, dans tous les styles musicaux. Il y aura toujours Renaud dans un coin de leur cœur et de leur tête parce que son secret reste la sincérité. On peut émettre certains bémols sur tel ou tel aspect de son travail artistique, mais c'est impossible de remettre en cause sa sincérité. Comme c'est quelqu'un de touchant, sa musique l'est aussi.

Le but de ce disque , et du deuxième volume, était-il de faire connaître son œuvre à un public plus jeune ?
L''objet n'était pas de remettre au goût du jour ses chansons parce qu'elles ont déjà eu l'occasion de sauter les générations. En revanche cela fait plaisir de se replonger dedans parce que parfois on se met à moins écouter tant il y a de nouveautés. C'est aussi la difficulté de ce genre de projets, car ce sont des chansons indissociables de son interprète. J'espère qu'on ressent l'amour et le respect des artistes en écoutant le disque.

EN SAVOIR + >> La bande à Renaud, un nouveau souffle gagnant

Comment a-t-il réagi à cet élan de sympathie autour du projet ?
Je crois qu'il est sincèrement touché. Il pourrait avoir pris le parti de s'en foutre royalement, il attend avec impatience d'écouter chacune des versions, il les commente, il donne son avis. Le succès du premier volet l'a un peu requinqué d'une certaine manière. C'est toujours agréable de savoir qu'on ne nous oublie pas après autant d'années. Il a toujours su mêler adroitement sa vie et son métier, ce qui déclenche forcément une vague de nostalgie, comme s'il ouvrait un petit album photo.

Etait-ce évident pour vous de poursuivre l'aventure de La bande à Renaud ?
On m'a assez vite proposé d'avoir une reprise en solo, après avoir chanté en trio sur le premier volet. J'étais dans une démarche très live avec mes musiciens de tournée et je voulais faire revivre un titre de Renaud que j'adore à ma manière, très instinctive.

"Le succès du disque l'a requinqué d'une certaine manière"

"Où c'est qu'j'ai mis mon flingue" est un titre coup de poing, assez éloigné de votre répertoire habituel...
Le chanter a un côté jouissif, j'aime bien quand il tape sur tout le monde à chaque couplet, tout le monde en prend pour son grade. C'est une espèce de ras-le-bol général qui fait du bien à un moment où on peste contre tout le monde.

Justement, dans ce titre, Renaud chantait déjà sa colère contre les médias, "qui l'ont un peu trop gonflé"...
C'est très d'actualité parce que les gens ont du mal à lui lâcher la grappe ! Il en a toujours souffert parce que c'est un mec très éloigné des calculs de ce métier. C'est quelqu'un d'entier, et ça lui fait du mal de voir que la vérité puisse être à ce point là détournée. J'ai trouvé ça hallucinant de voir des gens inventer toute une histoire à partir de on-dit et de photos volées. Je n'ai jamais connu ça mais j'imagine qu'à sa place, ça doit être très compliqué de voir son silence brisé, surtout à un moment où il se sentait en paix avec lui même.

EN SAVOIR + >> Renaud attaque Paris-Match et VSD en justice

Comment l'analysez-vous ?
Il y a les bons journalistes qui vont profiter de cette petite lumière allumée pour se replonger dans son œuvre et les mauvais vont fouiller dans sa vie personnelle. Je vois bien que ça le met en colère et que ça le rend triste, mais personnellement ça ne m'étonne pas, je suis assez fataliste, je sais bien que ce type de presse existe. C'est une manière assez facile de vendre du papier parce qu'il est dans l'inconscient collectif de tout le monde, c'est une figure, une icône.

Pourquoi ne met-il pas un terme aux rumeurs en sortant de son silence ?
Il n'en a pas envie tout simplement. Il veut mener sa vie comme il l'a souhaité et je pense que ça pourrait empirer la situation. Quand on dit la moindre chose infime sur lui, ça déclenche des tonnes de réactions. Il a raison de se taire, c'est pour son plus grand bien.

Pourquoi ce manque de Renaud aujourd'hui ?
Il n'y a pas d'équivalent aujourd'hui, ce genre d'artistes qui accompagne la vie des gens, avec des textes simples et profonds à la fois, des évidences et des vérités que tout le monde prend à son compte. Ça permettait de voir qu'on n'était pas tout seuls sur certains sujets. Il manque le grand frère qu'il a longtemps été.

Comment expliquez-vous son côté fédérateur alors qu'il était très orienté politiquement ?
Parce qu'il prend toujours le bon angle, le parti d'un personnage. Qu'on soit de droite ou de gauche, on ne peut qu'être touché par un mec qui sort des vérités pareilles. Ce ne sont jamais des chansons partisanes, il s'intéresse d'abord aux gens, même quand il veut taper sur Margaret Thatcher dans "Miss Maggie". Comme le bon pote qui te sort des choses sensibles avant de lâcher une bonne pique à la fin qui clôt la discussion.

EN SAVOIR + >> Dans quel état se trouve Renaud ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Tensions Israël/Palestine : nouvelle session infructueuse au Conseil de sécurité de l'ONU

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Qu’est-ce que le "Dôme de fer", qui a permis à Israël d’intercepter des dizaines de roquettes venus de Gaza ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.