Renaud aimerait s'impliquer chez les Alcooliques anonymes

MUSIQUE

CONFIDENCES – Renaud, qui sortira son nouvel album "Toujours debout" vendredi 8 avril, est revenu sur ses problèmes avec la boisson. Interrogé par Yves Calvi sur RTL, il a raconté comment il avait surmonté son alcoolisme par peur de la crise cardiaque.

Il n'avait plus le choix, c'était l'abstinence ou la tombe. Renaud est revenu sur ses problèmes avec la boisson alors qu'il était invité sur RTL ce jeudi matin. Le chanteur, qui sortira son nouvel album Toujours debout vendredi 8 avril, a expliqué qu'il avait perdu dix ans de sa vie à se "pochtronner".

D'une voix éraillée, abîmée par les excès passés, il a confié à Yves Calvi qu'il n'avait pas bu une goutte d'alcool depuis 6 mois et 20 jours. "Je m'en porte très bien. Je n'ai aucun manque. Mes copains peuvent boire ce qu'ils veulent autour de moi. Je dévore des livres alors que je n'ai pas lu pendant 10 ans. Je me réveille à 5,6 heures du matin et j'écris, j'écris, j'écris", a-t-il raconté.

Un taux de potassium dans le rouge

Pour s'en sortir, Renaud s'est fait aider par un addictologue. A la suite d'une prise de sang, le médecin l'a informé que son taux de potassium était critique et que le risque de crise cardiaque était très élevé. L'interprète de "Mistral Gagnant" a alors réalisé qu'il voulait encore vivre : "J'ai eu très peur. J'ai arrêté". Aujourd'hui, il aimerait partager cette expérience avec ceux qui en ont besoin.

"J'espère bientôt faire des conférences dans des réunions d'alcooliques anonymes pour expliquer comment je m'en suis sorti du jour au lendemain, en l'espace d'une demi-heure", a-t-il déclaré tout en assurant que Mister Renard, le sacré soiffard, était désormais "loin, mort et enterré".

A LIRE AUSSI 
>>  Après Les Enfoirés, Renaud s'en prend maintenant à François Hollande
>>  "J’ai embrassé un flic", "Hyper Cacher"… les 13 titres du nouvel album de Renaud

Lire et commenter