REPLAY Sept à Huit - Ed Sheeran : "Je ne suis pas une rock star, je ne suis pas une pin-up"

DirectLCI
POPSTAR - 26 ans, 3 albums et une première tournée des stades en Europe et aux Etats-Unis. Ed Sheeran fêtera l'an prochain ses 10 ans de carrière devant un public qui s'est arraché ses billets en quelques secondes. Et cocorico, c'est en France qu'il a pris pleinement conscience de son succès, comme il l'a expliqué à Thierry Demaizière dans "Le portrait de la semaine".

Il n'aime pas trop parler de ses années de galère. Certes "pleines d'enseignements" mais "c'était il y a si longtemps". Il n'aime pas non plus parler d'argent et de son effet sur certains de ses proches. "Parce que ça me fait passer pour une popstar qui se plaint". Ed Sheeran aurait eu de quoi perdre la tête lui aussi. Mais il l'assure : il ne s'est "pas encore brûlé les ailes". Le jeune Britannique de 26 ans, fort de 3 albums et de millions de fans dans le monde, a toujours préféré rester lui-même. Même quand on lui conseillait fortement de changer.

"J’ai essayé de tout changer un soir en concert mais je ne le sentais pas, je n’étais pas à l’aise. Je préférais ne pas avoir de succès et aimé mon travail. La vie c’est croire en soi, ne pas changer pour s’intégrer", explique à Thierry Demaizière qui lui consacre cette semaine son portrait dans Sept à Huit. "J’ai toujours pensé que c’était cool d’être différent. J’ai toujours aimé me démarquer. Je crois que ce que j’ai appris de mes 26 ans sur cette Terre, c’est que personne n’est pareil que toi. Quand tu essaies de t’intégrer, tu deviens un peu ennuyeux. Donc si quelque chose est étrange chez toi, embrasse-le", lâche-t-il.

Si le roux est à la mode, c'est plus du fait du prince Harry que du mien"Ed Sheeran

Il s'amuse de savoir s'il a lancé "la mode des roux" et estime que "c'est plus du fait du prince Harry que du [sien]". Comme le prince en son temps, il aime profiter de la vie. Quitte à dépasser les limites. "J'aime m'amuser mais parfois ce n'est pas amusant", dit-il à propos de ses relations avec la fête, l'alcool et la drogue. Mais tout ça "n'est pas un truc de popstar". "C'est ce que font ceux qui ont 25-26 ans", assure-t-il en évoquant ses amis. "Quand tu as cet âge, tu sors", raconte-t-il. 

Il sortira sans doute pour célébrer ses deux concerts à guichets fermés au Stade de France. Le Graal ultime pour le Britannique qui a pourtant chanté trois soirs de suite au mythique Wembley (90.000 places) : "jouer à Wembley veut dire que j’ai réussi en Angleterre. Jouer au stade olympique de Berlin veut dire que tu as réussi en Allemagne. Jouer au Stade de France veut dire que tu as conquis le monde parce que les Français n’acceptent pas les gens si facilement. Le fait de m’y produire deux fois, ça me fait halluciner".

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter