Rick Ross boycotté pour avoir assassiné Donald Trump dans une chanson

MUSIQUE

RAP - Le groupe Walmart a décidé de ne plus vendre le dernier album de Rick Ross ''Black Market'' alors que dans le titre ''Free Entreprise'' le rappeur américain annonce avoir tué le candidat à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle.

A chacun ses punchlines. Si Donald Trump accuse régulièrement les Musulmans et les Mexicains de tous les maux, Rick Ross, lui, a décidé de s'en prendre au candidat à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle américaine. Mais ce n'est visiblement pas du goût de tout le monde. La chaîne Walmart vient ainsi d'arrêter la commercialisation via ses magasins et son site Internet du dernier album du rappeur ''Black Market''. En cause : les paroles de la chanson ''Free Entreprise''.

Une référence à George Zimmerman

Sur ce titre, Rick Ross rappe : ''J'assassine Trump comme si j'étais Zimmerman, maintenant accepte ces mots comme s'ils étaient d'Eminem.'' Le chanteur fait ici référence à George Zimmerman. En 2012, ce vigile a abattu dans une résidence fermée de Floride Trayon Martin, un jeune noir. Lors de son procès, il a été reconnu non coupable, un verdict qui a provoqué une vague d'indignation aux Etats-Unis.

Même s'il ne s'agit que du texte d'une chanson, rappelons que Rick Ross n'est pas un tendre. En juillet dernier, il a ainsi été libéré de prison dans l'attente de son procès en échange d'une caution de 2 millions de dollars. Il est accusé d'avoir kidnappé un ouvrier qui s'occupait de la rénovation d'une de ses maisons et de lui avoir fracassé la mâchoire et les dents à coups de crosse de pistolet. Rick Ross, qui fêtera ses 40 ans en janvier prochain, a d'ailleurs écrit ''Free Entreprise'' alors qu'il était en prison.

A LIRE AUSSI >> Rick Ross arrêté pour kidnapping et agression

Lire et commenter