Rita Ora veut quitter au plus vite la maison de disques de Jay Z

Rita Ora veut quitter au plus vite la maison de disques de Jay Z

MUSIQUE
DirectLCI
EMPRISONNEE - La chanteuse britannique, qui fut la protégée de Jay Z, a déposé une plainte jeudi 17 décembre pour tenter de quitter la maison de disques du célèbre rappeur, retrouver son indépendance et sortir enfin un album.

Rita Ora est très populaire au Royaume-Uni, où elle est l'une des jurés de l'émission de télé-crochet The X Factor. Mais elle n'a sorti aucun album depuis 2012, et pour une artiste, ça fait un peu trop longtemps. Dans une plainte déposée devant un tribunal de Los Angeles, Rita Ora affirme qu'elle espérait sortir plusieurs albums mais qu'elle est bloquée par son contrat avec le label de Jay Z, Roc Nation.

Jay Z semble avoir d'autres chats à fouetter

Rita Ora était l'une des premières artistes engagées par Roc Nation en 2008. Mais la chanteuse, sans nommer le rappeur, affirme que celui-ci a dorénavant d'autres priorités que sa maison de disques, comme son site de streaming Tidal ou ses activités d'agent sportif.

Selon la chanteuse, son contrat lui interdit de sortir des disques avec d'autres labels, et Roc Nation, avec qui elle n'a plus de relations, la considère engagée jusqu'en 2019. La plainte avance que Rita Ora doit avoir le droit de quitter Roc Nation dès vendredi 18 décembre sur la base d'un vieux code du travail de Californie, stipulant que sept ans est la durée maximale d'un contrat dans lequel une personne ne peut changer d'employeur.

La Britannique réclame aussi des dommages et intérêts, dont le montant n'est pas précisé, car Roc Nation a engrangé 20 % de ses gains pour des spectacles que le label n'a pas produits. Roc Nation n'a pas fait de commentaires dans l'immédiat.

A LIRE AUSSI >> Rita Ora fait sensation en veste Balmain x H&M pour Halloween


 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter