"Il y a des roses qui ne fanent jamais" : l'hommage ému de Julien Doré à Rose Laurens

MUSIQUE
DirectLCI
DISPARITION - Il a offert cette année une seconde jeunesse à "Africa", le titre qui avait fait d'elle une star de la chanson dans les années 1980. Julien Doré a salué la mémoire de la chanteuse Rose Laurens emportée par une longue maladie à l'âge de 65 ans.

Une photo dédicacée. Dernier souvenir papier d'une icône des années 1980 que Julien Doré a choisi de partager en hommage à une artiste qui l'a inspiré. "Il y a des roses qui ne fanent jamais, des parfums qui restent. Triste nouvelle ce matin. Tendres pensées à sa maman et à ses proches", a écrit sur les réseaux sociaux le chanteur, saluant ainsi la mémoire de Rose Laurens. 


L'interprète d'"Africa" est décédée dans la nuit de dimanche à lundi des suites d'une longue maladie. Elle avait 65 ans.

C'est justement le titre "Africa", parmi les plus connus de la discographie de Rose Laurens, que Julien Doré a repris sur son album acoustique "Vous & moi", sorti cette année. "A un moment donné, il y a eu une envie", racontait-il à 20 Minutes. Après avoir entendu le titre culte à la radio, il s'est "rendu compte qu'il le connaissait par coeur, que l'arrangement était cool". Le chanteur a alors remis le morceau à sa sauce, avec "un arpège qui teinte la chanson de quelque chose de plus dark et hypnotique".

Il a invité le rockeur Dick Rivers, leur duo donnant lieu à une "version chamanique d'un dialogue père/fils".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter