Mais comment Michael Jackson fait-il pour chanter sur le nouvel album de Drake ?

Mais comment Michael Jackson fait-il pour chanter sur le nouvel album de Drake ?

MUSIQUE
DirectLCI
MYSTÈRE – Disponible ce vendredi, le nouvel album de Drake contient un duo inattendu avec Michael Jackson. Si le rappeur garde pour l’heure secrète les conditions de l’enregistrement, LCI a peut-être un début d’explication…

C’est l’invité surprise de "Scorpion", le nouvel album du rappeur canadien Drake disponible ce vendredi. Sur la chanson "Don’t Matter To Me", on peut entendre chanter un certain… Michael Jackson. Oui, oui, le King of Pop décédé en 2009. Un duo tenu secret jusqu’ici. Et dont on ne connaît pour l’heure pas l’origine. Mais la présence dans les crédits du chanteur canadien Paul Anka donne un petit indice. En 1983, ce dernier avait réalisé une session d’enregistrements avec l’ancien membre des Jackson 5. Une collaboration qui n’avait jamais abouti, la star préférant se concentrer sur la préparation de l’album "Thriller". 


En 2009, les ayants droits de Michael Jackson exhumeront un extrait de ces séances pour donner naissance à "This is it", le morceau qui donne son titre au film de Kenny Ortega consacré à la préparation de l’ultime tournée de la star, annulée suite à sa disparition. Un autre extrait sera utilisé en 2014 pour créer "Love Never Felt So Good", le duo entre Justin Timberlake et son idole sur l’album posthume "Xscape", en 2014.

Quelle que soit l’origine exacte des voix de Michael Jackson sur "Don’t Matter To Me", il est plus que probable que le rappeur et ses équipes se soient mis d’accord avec Sony Music et ses héritiers pour lui rendre ce nouvel hommage qui pourrait bien devenir l’un des tubes de l’été, en dépit de sa tonalité plutôt sombre puisqu’elle raconte la fin amère d’une histoire d’amour.


Après une intro au synthé, et un premier couplet de Drake, la voix de "MJ" surgit : "All of a sudden you say you don't want me no more / All of a sudden you say that I closed the door", chante-t-il sur un ton plaintif "à la Dirty Diana". Arrive ensuite le refrain : "It don't matter to me. It don't matter to me what you say / It don't matter to me / It don't matter to me what you say."  A la fin de la chanson, c’est lui qui a le dernier mot : "Girl, you love, you think you broke it / I'm leavin' you today, you broke my heart".

Sur Twitter, ce duo inattendu est très commenté ce vendredi. Certains apprécient le résultat, d'autres un peu moins, choqués par le procédé qui n'est pourtant pas inédit...

Michael Jackson n’est pas le seul artiste décédé avec lequel Drake chante sur "Scorpion". Sur "After Dark", le titre qui figure juste après "Don’t Matter To Me", on peut en effet entendre le rappeur Static Major, décédé en 2008 à l’âge de 33 ans, victime d’une maladie rare entraînant de graves problèmes respiratoires. Mais quelque nous dit que cette collaboration posthume sera légèrement moins commentée que l'autre...

Ce duo surprenant prouve, si besoin était, combien Michael Jackson reste une référence pour les stars de la pop actuelle. Il y a quelques jours, ses ayants droits ont annoncé la création d'une comédie musicale sur sa vie, dont le lancement est prévu pour 2020 à Broadway. Dans un registre différent, le Grand Palais dévoilera en novembre une grande expo consacrée à l'influence du chanteur chez les artistes contemporains, d'hier et d'aujourd'hui.

Plus d'articles

Lire et commenter