Teri Moïse : son suicide expliqué par son ancien compagnon

Teri Moïse : son suicide expliqué par son ancien compagnon

DirectLCI
DISPARITION - La mort de la chanteuse Teri Moïse, survenue dans un hôtel madrilène en mai 2013 avait choqué. Un article de Rue89 retrace les mois de la vie de la chanteuse avant son suicide, dont les causes s'éclairent.

Une partie du mystère est élucidée. La chanteuse Terï Moïse, auteure des "Poèmes de Michelle" avait été retrouvée morte à Barcelone en mai 2013. L'animateur radio Claudy Siar avait été le premier à en faire l'annonce via un tweet. Cependant, les circonstances de sa disparition étaient restées troubles. Nolwenn Le Blevennec, journaliste sur le site Rue89 vient de publier une enquête fouillée sur les causes du décès de la chanteuse. "Qu'est-il arrivé à la chanteuse Teri Moïse ?" demande l'article.

Selon d'anciens collaborateurs, elle s'était coupée petit à petit de son entourage. Jean-Philippe Dary, producteur qui a travaillé sur son premier album, "se souvient d’une artiste très discrète, qui avait souvent le trac. » Le DJ Étienne de Crécy loue "son intelligence. Teri Moise disait que de ne pas faire travailler sa tête était 'honteux'". Mais lui comme la styliste Yvette Ebengué, coiffeuse et amie de la chanteuse ont senti que leur amitié avec elle "prenait fin". L'Américaine exilée à Paris souffrait du "racisme ambiant […], l’une de ses grandes souffrances" selon Patrick Houlez, "son compagnon pendant 19 ans ».

Une aversion pour le milieu musical

Ce dernier s'est exilé avec elle en Espagne, où elle prenait des cours d'espagnol, après qu'elle ait rompu son contrat avec sa maison de disques, au terme d'un procès aux prud'hommes "violent" selon son avocat de l'époque Simon Tahar et "peu médiatisé" selon son compagnon. "Une immense déception pour Teri Moïse", "un tournant" qui signe la fin de sa carrière. Yvette Ebengué pense aussi que "la chanteuse a été désemparée par les codes et le 'fake' du milieu".

Patrick Houlez a appris la mort de Teri Moïse sur Internet, quelques semaines après qu'ils se soient séparés. La jeune femme vivait à Berlin, y apprenait la langue et lui avait "demandé des papiers administratifs pour rendre son appartement et retourner en Espagne". "Le suicide, cela a toujours fait partie de nos options en tant que couple, on envisageait de le faire ensemble. Teri s’ennuyait beaucoup. Elle avait dévoré plus de 4 000 livres dans toutes les langues. Elle savait les phrases que les gens allaient dire à l’avance, c’était fatiguant. Les gens l’intéressaient peu, ils nous intéressaient peu. Moi, j’ai fait un enfant après et cela a donné une raison de vivre", confie-t-il.

Sur le même sujet

Lire et commenter