Tout le monde se lève pour Chantal Goya

Tout le monde se lève pour Chantal Goya

DirectLCI
SPECTACLE - La reine des spectacles pour enfants, 71 ans, remplit les salles depuis le mois de janvier. Aïda Touihri, l'animatrice de "Grand Public", sur France 2, a rencontré cette icône de notre enfance, aujourd'hui consacrée par la nouvelle génération.

Si on m’avait dit que je partagerais la scène avec Chantal Goya ! C’était il y a quelques jours, lors de l’élection du Bébé Cadum de l’année, une institution depuis près d’un siècle…  et une expression aujourd’hui entrée dans le dictionnaire. Nous sommes une dizaine de membres du jury à voter, avec le public, pour le plus beau bébé de l’année. Tirés à quatre épingles, les enfants défilent un à un sous l’œil de parents tout fiers de présenter leur plus belle merveille du monde.

Mais le spectacle se joue aussi de l’autre côté de la scène. Sur le banc des jurés, Chantal Goya a revêtu sa robe de princesse rose à volants. Elle est Marie-Rose, en voyage parmi nous. Bien des souvenirs nous assaillent alors. Mon confrère Jean-Philippe Doux me confie qu’il a vu son spectacle en janvier dernier au Palais des Congrès. La comédienne Adeline Blondieau aussi. S’engage entre eux une discussion passionnée autour des tubes de leur enfance, redécouverts avec émotion avec leurs propres enfants. Ils l’avouent sans honte : ils en ont pleuré. Ils sont loin d’être les seuls.

"Le jeu de la vérité", un lointain souvenir

Mais comment expliquer un tel effet aujourd’hui, toutes générations confondues ? "Dans les années 80, c’étaient les enfants qui traînaient leurs parents", se souvient Chantal Goya. "Aujourd’hui, ce sont les parents qui emmènent leurs enfants." Entre-temps, la chanteuse a connu une terrible traversée du désert. "La même télévision qui m’avait porté au firmament m’a descendue en enfer". Allusion faite à sa désastreuse prestation dans l’émission "Le jeu de la vérité" en 1985. Laquelle est introuvable sur le net aujourd’hui. Mais à 71 ans, Chantal Goya tient sa revanche.

Depuis le mois de janvier, elle remplit les plus grandes salles en tournée avec sa planète merveilleuse. Comme ce week-end à Nantes, les week-ends prochains à Saint-Etienne, Lyon, Toulouse… Il faut voir son public, en larmes, l’acclamer telle une rock star. Barbara, bluffée, lui avait dit un jour a la fin d'un spectacle: "dans 30 ans, tu les reverras tous. Et tu deviendras une institution". Cette idée n'a jamais vraiment quitté Chantal Goya. La reine des spectacles pour enfants rêverait de créer un univers à la Disney. Mary Poppins a quelque chose de sa Marie-Rose. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter