Victoire de Donald Trump : Martin Shkreli tient (un peu) sa promesse et dévoile des inédits du Wu-Tang Clan

MUSIQUE

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

CONTRAT - Martin Shkreli, qui s’était fait connaître il y a un an en augmentant de 5000% le prix d’un médicament, a dévoilé deux titres inédits du Wu-Tang Clan. Il avait fait la promesse de diffuser l’album "Once Upon a Time in Shaolin", dont il est l'unique possesseur, si Donald Trump était élu.

Il est souvent présenté comme l'homme le plus détesté des Etats-Unis. Entrepreneur en pharmacie et financier, Martin Shkreli s’est fait connaître et haïr du grand public en septembre 2015 lorsqu’il a pris la décision d’augmenter de 5000% le prix du Daraprim, médicament contre le sida et le paludisme. Trois mois plus tard, il s’était offert pour 2 millions de dollars l'unique exemplaire du dernier album du Wu-Tang Clan : Once Upon a Time in Shaolin.

Selon un accord conclu durant la vente, le mélomane a interdiction de revendre l’opus mais il peut, s’il le désire, le diffuser gratuitement sur Internet. Fidèle à sa réputation, Martin Shkreli avait jusqu’à présent gardé les précieuses chansons pour ses seules oreilles. Pire, à la suite d’une brouille avec Ghostface Killah, l’entrepreneur sans scrupule avait menacé de modifier l'enregistrement pour en retirer toutes les séquences avec le rappeur.

Lire aussi

    Deux titres sur Periscope

    Mais dans la course à la Maison Blanche, Martin Shkreli était prêt à toutes les concessions pour faire gagner Donald Trump. Pour mobiliser les électeurs indécis, il a donc promis de dévoiler Once Upon a Time in Shaolin si le candidat républicain gagnait. Bingo. Et l’homme d’affaires de 33 ans a partiellement tenu parole mercredi. A sa façon. Il a ainsi publié sur Periscope une vidéo sur laquelle il apparaît dans son appartement de Manhattan. 

    L’homme jubile, boit un coca et lance les deux premiers morceaux de l’album. Le son est lamentable mais de toute façon, les fans n’en entendront pas plus. Sans donner d'explication, Martin Shkreli a expliqué qu'il ne pouvait pas en faire davantage pour le moment. Voilà de quoi renforcer un peu plus sa réputation. 

    En vidéo

    Lady Gaga appelle les Américains à prier, Ariane Grande en larmes

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter