Renaud aux Victoires de la musique 2017 : chronique d’un retour gagnant

MUSIQUE

CÉRÉMONIE - Il a fait un come-back très remarqué. Renaud est en lice ce vendredi pour la Victoire du meilleur artiste masculin face à Benjamin Biolay et à Vincent Delerm. Le chanteur qui a dominé les ventes d’album en 2016 commencera-t-il 2017 en beauté avec un prestigieux trophée ?

Ce serait la cerise sur le gâteau. Après une année intense et couronnée de succès, Renaud est nommé ce vendredi soir pour la Victoire du meilleur artiste masculin. Face à lui : Benjamin Biolay et Vincent Delerm. La compétition risque d’être serrée entre le dandy de la chanson française Biolay, également nommé dans la catégorie Album de chansons de l'année avec Palermo Hollywood, et le phénix qui n’a cessé de renaître de ses cendres.

Lire aussi

Déjà lauréat de trois Victoires (meilleur album de musiques traditionnelles pour Renaud cante el' Nord en 2001, meilleur artiste masculin et meilleur chanson deux ans plus tard pour Manhattan-Kaboul en duo avec Axelle Red), Renaud est un concurrent redoutable. Avec 730.000 exemplaires de son opus "Renaud" vendus (d'après le classement publié par le Syndicat National de l’Edition Phonographique), il s'est hissé au premier rang du classement des 200 meilleures ventes d’albums de 2016. Ce qui en fait l’artiste le plus populaire de l'année devant Céline Dion, les Kids United et M. Pokora.

En vidéo

JT 20H. Renaud au Zénith : il "ne laisse pas béton"

Toujours des coups de gueule

S'il est "Toujours debout" comme il le dit dans le premier single tiré de l'album, Renaud peut compter sur un solide appui de ses fans qui le soutiennent coûte que coûte. Sa tournée a d'ailleurs affiché complet dans de nombreuses villes et des dates ont dû être rajoutées. Peu importe que la voix usée ne soit plus la même qu'avant ou que les démons rôdent toujours. Renaud reste un battant qui continue à pousser des coups de gueule.  

Récemment, il n'a pas hésité à s'en prendre à François Fillon, qu'il soutenait bec et ongles jusqu'à ce que la femme de ce dernier soit soupçonnée d'avoir occupé un emploi fictif d’assistante parlementaire pour une rémunération globale de plus de 800.000 euros. "Fillon et sa Penelope dehors", lançait-il le 3 février dernier lors d'un concert à Chambéry. 

Ironie du sort, en mars dernier il fustigeait les Victoires de la musique qui avaient décidé de lui remettre une Victoire d'honneur en 2001. "Ça ne m'a pas ému, ça m'a choqué. J'avais l'impression d'un hommage posthume", confiait alors l'artiste à Télérama. "Finalement, cette 'victoire' m'a donné la niaque pour revenir. 'Ah, ils me croient mort ? Ils vont voir !'". Et il va pouvoir le prouver ce soir. 

En vidéo

Renaud donne de la voix sur scène

Lire aussi

Et aussi

Lire et commenter