Victoires de la Musique : Véronique Sanson, Yael Naim ou Zaz... qui sera l'interprète féminine de l'année ?

MUSIQUE
MUSIQUE - Le 12 février, les Victoires de la Musique distribueront bons points et récompenses à une poignée d'artistes. Dans la catégorie "interprète féminine", trois artistes aux univers radicalement différents s'opposent : Véronique Sanson, Yael Naim et Zaz.

Véronique Sanson, la patronne

Elle est une habituée à être nommée aux Victoires de la Musique. Et les récompenses, elle les collectionne : à trois reprises, Véronique Sanson a remporté le prix de la meilleure artiste féminine. La chanteuse n'a plus sorti d'album inédit depuis 2010, mais surfe sur la nostalgie de ses premières années. En 2015, elle revit ses "années américaines". Durant la décennie 70, elle donne naissance à trois albums cultes : Le Maudit, Vancouver et Hollywood. Trois albums qu'elle rejoue en live 9 soirs à l'Olympia et un peu partout en France. Le succès est tel que la tournée "Les années américaines" est prolongée en 2016, démontrant que la popularité de cette chanteuse hors-norme est toujours intacte. L'Académicien Jean-Christophe Rufin dira d'ailleurs de la star : "Elle trop jeune pour qu'on le dise, mais tout le monde le sait, cette artiste exceptionnelle laissera une trace lumineuse dans l'histoire de la chanson française".

A LIRE AUSSI >> Véronique Sanson raconte son combat contre l'alcool
 

Zaz, la machine à cash

En l'espace de cinq ans, Zaz a marqué de son empreinte la chanson française. Un single "Je veux" et la France et à ses pieds. Pas que la France, puisqu'elle est l'une des stars qui s'exporte le mieux à l'étranger. Cette année encore, elle est dans le top 3 des artistes français qui vendent le plus en dehors des frontières françaises, derrière l'intouchable et imbattable David Guetta. Sa tournée mondiale l'a menée dans une cinquantaine de pays et elle est, de ce fait, l'une des ambassadrices de la chanson française dans le monde. Déjà nommée deux fois (en 2012 et 2014), elle n'a jamais remporté le prix de l'artiste féminine de l'année. La troisième fois sera-t-elle la bonne ?

A LIRE AUSSI
>> Zaz : "Lorsque je suis arrivée à Paris, tout le monde me disait que j'allais me casser la gueule"

Yael Naim, l'artiste discrète

Depuis octobre 2007, Yael Naim a fait du chemin. Son titre "New Soul" est encore dans toutes les têtes. Elle peut dire merci à la pub Apple. Mais c'était une autre époque. Aujourd'hui, l'artiste est Older et elle se raconte toujours avec une intimité déconcertante dans ses chansons écrites, composées et enregistrées à la maison. Littéralement. C'est dans sa maison, aux portes de Paris, qu'est né le quatrième album, une perle blues et folk dont une réédition sort quelques semaines avant les Victoire de la musique, cérémonie qu'elle connaît bien. Elle a déjà remporté le prix de la meilleure artiste féminine (2011) et du meilleur album dans la catégorie "musique du monde" en 2008.

A LIRE AUSSI >> Yael Naim : "La musique doit rester magique"

Lire et commenter