VIDÉO - Dernier album de Johnny : un assistant du studio d'enregistrement nous raconte les coulisses

VIDÉO - Dernier album de Johnny : un assistant du studio d'enregistrement nous raconte les coulisses

DOCUMENT LCI - Nous avons eu accès au studio d’enregistrement où Johnny Hallyday a enregistré son 51e et dernier album. Un employé présent lors des séances du Taulier nous en raconte les coulisses.

Au cœur d'une bataille judiciaire entre Laeticia, Laura et David Hallyday qui débutera jeudi 15 mars,  l'album posthume de Johnny Hallyday se dévoile peu à peu. Quelques heures après les premières informations faisant état de 12 titres "dont 10 chantés par Johnny", un assistant travaillant dans le prestigieux studio Guillaume Tell à Suresnes, où les plus grands noms du rock ont enregistré, a livré des détails au sujet de la conception d'une partie du tout dernier album du rocker. 

Toute l'info sur

Succession de Johnny Hallyday : le grand déballage

"Je choisis la paix" : Laeticia Hallyday ne contestera pas la compétence de la justice française au sujet de l'héritageExhumation de Johnny Hallyday : Laura Smet bloque les démarches lancées par Laeticia

Lire aussi

Ce dernier, dont le rôle est "d’accueillir les artistes, de mettre en place les séances et de faire en sorte que tout se passe au mieux pour que les artistes puissent créer dans de bonnes conditions", indique avoir travaillé avec la rockstar "quelques semaines avant son décès", et ce pendant une durée d'"à peine une semaine". "On a travaillé sur l’album, sur cinq, six titres. On a participé à l’élaboration du disque, mais nous n’avons pas fait l’ensemble de l’album" développe-t-il, tout en ne voulant pas donner de détails concernant la partie technique et stylistique du 51e opus.

Lire aussi

Un comité réduit et une ambiance "plutôt conviviale"

L'assistant explique également le fonctionnement de l'équipe de Johnny durant l'élaboration de l'album. Un "comité réduit" constitué de personnes "nécessaires pendant une séance de travail", dans une ambiance "plutôt conviviale" : "On travaillait avec Johnny dans la journée, l’après-midi essentiellement. Les gens étaient là pour travailler, c’était efficace." 

"Il n’y avait personne d’annexe. Un ingénieur du son s’occupait du côté technique, un réalisateur artistique s’occupait de la direction musicale, la façon d’interpréter, la réalisation globale artistique de l’album. Il y avait aussi des proches professionnels autour de lui, dans le but de faire l’album. Il y avait une façon de faire qui était huilée" ajoute-t-il.

Laeticia n'était pas là 100% du temps.- Un assistant du studio où Johnny Hallyday a enregistré une partie de son album.

Concernant la présence de Laeticia Hallyday dans le studio, qui serait en outre la directrice artistique de l'album, entourée de Maximum Nucci et Yarol Poupaud, fidèles musiciens du rockeur, l'assistant confirme : "Elle est passée, elle a d'ailleurs publié des vidéos visiblement prises ici. En revanche,  elle n’était pas là 100% du temps." 

Il n'a, en revanche, pas vu David Hallyday et Laura Smet qui, dans un courrier, ont demandé à leur belle-mère d'écouter l'oeuvre avant sa sortie : "Personnellement, je n’ai vu que les personnes dont je vous ai parlées. Les proches, les amis n’étaient pas présents. C’était vraiment des séances de travail."  C'est ce 51e album qui se trouve au cœur de la bataille judiciaire qui les oppose à Laeti­cia, la dernière épouse du rockeur. Un juge doit examiner leur requête le 15 mars. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

"Je ne mange pas le soir" : elles vivent avec moins de 1000 euros de retraite par mois

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

Disparition de Delphine Jubillar : les gardes à vue du mari Cédric et de ses deux proches prolongées

Affaire Jubillar : pourquoi l’étau se resserre sur son mari ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.