VIDÉO - Dirty Dancing, le spectacle : on a demandé conseil à Johnny et Bébé pour le fameux porté

DirectLCI
CULTE - Benjamin Akl et Gaëlle Pauly reprennent le flambeau de Patrick Swayze et Jennifer Grey dans l'adaptation sur scène du film à succès, sorti il y a déjà 30 ans. LCI les a rencontrés, à quelques jours de la première à Paris. L'occasion de glaner quelques astuces pour danser comme eux. Sans se faire trop mal.

Pas la peine de leur rappeler, ils vous entendent déjà. Vous, les fans de Dirty Dancing qui ne jurez que par les interprètes originaux de Johnny Castle et Bébé Houseman. "Nous interprétons à notre façon, nous apportons notre fragilité, notre sensibilité aux personnages", nous explique Benjamin Akl, celui qui reprend le flambeau de Dirty Dancing sur scène avec Gaëlle Pauly. Deux ans après son lancement en France, le spectacle musical inspiré du film culte revient avec une version entièrement remaniée. 


"De nouveaux décors et donc une nouvelle mise en scène, plus théâtrale et adaptée à des scènes plus petites", précise Gaëlle Pauly. Le livret reste le même, avec les répliques du long-métrage qui a bercé toute une génération - et qui a fêté ses 30 ans l'an dernier. "Le code et les règles, les fondamentaux du film sont respectés. On a les répliques cultes, on a les intentions, on a l'émotion qui est là", assure son Johnny qui ajoute : "Dans le spectacle, quelques scènes ne figurent pas dans le film mais elles ont été écrites par l'auteur Eleanor Bergstein pour le film il y a 30 ans". Un point positif par rapport au remake catastrophique pondu par la chaîne américain ABC et diffusé par TF1 pendant les fêtes. 

Ça nous rassure. On ne l'a jamais loupé pour l'instant, je touche du boisGaëlle Pauly raconte qu'ils répètent le porté avant chaque représentation

Ce qui reste également ? Le fameux porté, que les nouveaux Johnny et Bébé sont fiers d'avoir "réussi du premier coup". "Contrairement au film, on monte et on reste longtemps - très longtemps - et on tourne", détaille Benjamin Akl. Le plus difficile n'est pas dans la réalisation mais dans la gestion du stress. "On est dans notre bulle mais on entend déjà les gens hurler parce qu'ils attendent ça donc on est obligé de réussir", raconte Gaëlle Pauly. Ils le répètent "tous les jours, avant chaque spectacle" pour "la sécurité". "Ça nous rassure. On ne l'a jamais loupé pour l'instant, je touche du bois", s'amuse-t-elle. Alors, qui de mieux qu'eux pour conseiller les apprentis danseurs, désireux de reproduire cette scène mythique ? Première étape : être bien portant. Et toujours entouré .

En vidéo

La comédie musicale "Dirty Dancing" est tournée dans toute la France

Dirty Dancing, l'histoire originale sur scène par Eleanor Bergstein

A partir du 11 janvier 2018 au Palais des congrès à Paris et en tournée dans toute la France

Le site offiicel : www.dirty-dancing.fr

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter