VIDEO – Les Eagles of Death Metal sont montés sur scène avec U2 à l’AccorHotels Arena

VIDEO – Les Eagles of Death Metal sont montés sur scène avec U2 à l’AccorHotels Arena

MUSIQUE
DirectLCI
EMOTION - Moins d’un mois après la tuerie du Bataclan, les Eagles of Death Metal sont remontés sur scène, lundi soir, lors du concert de U2 à l’AccorHotels Arena à Paris. D’abord avec le groupe irlandais, puis en solo, "parce qu’on leur a volé leur scène", dixit Bono.

C’est un instant un brin surréaliste, et certainement historique, auquel ont assisté les spectateurs de l’AccorHotels Arena, ex-Bercy, lundi soir à Paris. Annoncés la veille aux côtés de U2, les rockeurs californiens de Eagles of Death Metal sont montés sur scène avec Bono et co afin d’interpréter une reprise de "Power to the people", morceau culte de Patti Smith. Le chanteur Jesse Hughes, costume blanc, lunettes fumées roses, et ses partenaires se produisaient dans la capitale pour la première fois depuis les attentats du 13 novembre, et notamment celui qui a fait 89 victimes et des centaines de blessés lors de leur concert au Bataclan.

EN SAVOIR + >> Les Eagles of Death Metal reviendront en février à Paris... mais où ?

Après cette reprise, les membres de U2 ont quitté la scène afin de laisser les Eagles of Death Metal jouer leur propre morceau, "I love you all the time". "On leur a volé leur scène il y a trois semaines, nous aimerions leur offrir la notre ce soir", a expliqué Bono au public. Durant sa performance, Jesse Hughes a pris un drapeau tricolore tendu par l’un des spectateurs et l’a brandi à la foule.

Dans une interview accordée quelques jours après leur retour aux Etats-Unis au site américain "Vice", les Eagles of Death Metal avaient fait part de leur volonté de revenir chanter à Paris. Et d'être le premier groupe à remonter sur la scène du Bataclan. Propriété du groupe Lagardère, la salle parisienne ne devrait pas rouvrir avant la fin de l'année 2016.

A LIRE AUSSI 
>>
Mais qui est vraiment Jesse Hughes, le chanteur des Eagles of Death Metal
>> 
"Nous voulons être les premiers à jouer au Bataclan"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter