VIDÉO - Mort de Johnny Hallyday : quand le rockeur évoquait son cancer au 20H de TF1

DOCUMENT – Le chanteur, dont on a appris la disparition dans la nuit du mardi au mercredi 6 décembre, était l'invité du 20H de TF1 le 4 juin dernier, accompagné de Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, quelques semaines après avoir révélé qu'il était atteint d'un cancer des poumons. Ça n'avait pas empêché le rockeur et ses deux complices d'enchaîner ensuite avec la tournée des Veilles Canailles sur les routes de France. La dernière de Johnny Hallyday.

Partout sur les réseaux sociaux, sur ses photos, une phrase : "Fuck The Cancer". En mars dernier, Johnny Hallyday annonçait être atteint d'un cancer. "On m’a dépisté il y a quelques mois des cellules cancéreuses pour lesquelles je suis actuellement traité. Je suis suivi par d’excellents professeurs en qui j’ai une totale confiance. Mes jours ne sont aujourd’hui pas en danger", écrivait-il, à l'époque, dans un communiqué de presse. Quelques semaines après cette annonce, le rockeur, accompagné de Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, avait évoqué sa maladie sur TF1.

J’ai besoin de mes prochesJohnny Hallyday au 20h de TF1, ce dimanche soir

En vidéo

Les chiffres fous de l'immense carrière de Johnny Hallyday

Invité du 20H le 4 juin dernier, le chanteur a accordé quelques mots : "Je me soigne (...) C'est une épreuve à traverser. Comme beaucoup de Français qui ont le cancer, je me soigne et je lutte, je me bats. Et j'espère bien m'en sortir (…) J'ai besoin de mes proches avec moi". La maladie ne l'avait d'ailleurs pas l’empêché de remonter sur scène lors de son ultime tounée avec les Vieilles Canailles : "Je pense que remonter sur scène, ça va me redonner la pêche. Et puis avec mes deux acolytes…" 

Ses deux acolytes ne sont autres que sont Jacques Ductronc et Eddy Mitchell, également présents sur le plateau du journal ce dimanche soir-là. "Je pense que c'est Johnny qui va nous soutenir, c'est le plus costaud, ironisait alors l'auteur de Fais pas ci, fais pas ça. Est-ce que vous vous rendez compte de ce qu'il a fait et ce qu'il va faire encore ? Pour combattre ça, il faut un tabouret et un fouet parce que c'est un félin...". Et on le comprend puisque cette nouvelle tournée - la première depuis novembre 2014 - c'est Johnny qui en a eu l'idée. "Je n'ai pas pu dire non à mon ami, confiait Eddy Mitchell, Johnny, c'est un des plus grands battants que l'on puisse connaître". Le rockeur pouvait compter sur le soutien de vrais amis. Jusqu'au bout. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Plus d'articles

Sur le même sujet