VIDEO – Mort de Wayne Static : la carrière de Static-X en six clips d'enfer

MUSIQUE

METAL – Les fans de metal pleurent ce dimanche l'iconoclaste Wayne Static, leader du groupe américain Static-X. Une formation au son unique, radical et addictif, à ne pas mettre entre les oreilles des âmes sensibles.

C'était l'un des groupes les plus excitants de la génération néo-metal, combinant des éléments de rock indus, de trash, de groove et d'électro. Alors que son chanteur Wayne Static vient de disparaître à l'âge de 48 ans , vraisemblablement suite à une overdose, metronews vous propose de (re)découvrir la discographie de Static-X, à travers six vidéos aussi brutales qu'entêtantes...


"Push It", extrait de l'album Winsconsin Death Trip (1998)
Static-X fait une entrée en force sur la scène metal avec l'album Wisconsin Death Trip, dont extrait extrait le puissant single "Push It". Des riffs de guitares saccadés, une section rythmique au groove infernal et le chant caractéristique de Wayne Static, passant des hurlements hallucinés au refrain (presque) mélodique.

"Cold", extrait de l'album Machine (2001)
Plus varié, l'album Machine prolonge le succès de Wisconsin Death Trip et renferme une poignée de tubes comme le langoureux "Cold", qui figurera sur la BO de Queen of the Damned, nanar dérivé d'Entretien avec un vampire.

"The Only", extrait de l'album Shadow Zone (2003)
Static-X va se fâcher avec une partie de sa fan base avec un troisième album plus "rock", entendez par là qu'il contient de nombreux refrains (presque), taillés pour les radios à l'image du superbe single "The Only".

"Dirthouse", extrait de l'album Start a War (2005)
Retour à un son plus brut avec un quatrième album, gavé de riffs à se cogner la tête contre les murs. Static-X se moque désormais de passer à la radio et se fait plaisir avec des morceaux radicaux, toujours teintés d'arrangement électro comme l'imparable "Dirthouse".

Cannibal, extrait de l'album Cannibal (2007)
Le disque "extrême" de Static-X, avec un son encore plus cru que Start a War. Wayne Static et ses partenaires s'éclatent, quitte à décevoir les amateurs de leurs compositions plus sophistiquées. Si vous voulez vous venger de vos voisins un matin, écoutez le morceau "Canniba"l les fenêtres ouvertes.

Stingwray, extrait de l'album Cult of Static (2009)
Le dernier album du groupe, plus varié que son prédécesseur, ponctué de petites bombes comme ce "Stingwray", inspiré par la piquante Tera Wray Static, star du X qu'a épousé Wayne. Sa présence en tournée aurait généré quelques tensions avec les autres musiciens...

Lire et commenter