VIDÉO - "One Love Manchester" : les temps forts du concert en hommage aux victimes de l'attentat

HOMMAGE - Le 22 mai dernier, un kamikaze se faisait exploser à la sortie du concert de la pop-star américaine, faisant 22 morts, dont sept mineurs, et plus de cent blessés. Ce dimanche, ils étaient plus de 50.000 personnes à venir assister au concert commémoratif, "One Love Manchester". Hasard du calendrier, organisé au lendemain d'un nouvel attentat à Londres.

Malgré l'attentat à Londres, des milliers de Mancuniens faisaient la queue autour du stade de cricket de Manchester plusieurs heures avant le début de l'ouverture des portes. Le concert baptisé "One Love Manchester" s'est ouvert par une minute de silence suivi d'une lecture par le poète Tony Walsh de son texte "This is the Place", qu'il avait lu au lendemain de l'attentat, suscitant une émotion considérable. 

En vidéo

One love Manchester : la minute de silence

Dans le public, une majorité d'adolescents, accompagnés ou non par leurs parents, portant des bracelets "We Stand Together" ("nous sommes ensemble"), des serre-tête oreilles de chat et des t-shirts abeille, un insecte devenu le symbole de la résistance de toute une ville face à la terreur. Près de 50.000 personnes ont le déplacement. Les recettes seront entièrement reversées au fonds mis en place pour aider les proches des victimes. Certains blessés assistaient à l’événement en chaise roulante. 

Justin Bieber, Katy Perry, Coldplay, Pharrell Williams, Miley Cyrus, Take That, Usher, les Black Eyed Peas, Little Mix ou encore Niall Horan du groupe One Direction… une pléiade de stars était programmée pour ce grand spectacle. Premier temps fort : La prestation de Robbie Williams. Le chanteur a tenu à dédier l'un de ses plus grands titres, "Angels", à toutes les victimes de l'attaque du 22 mai dernier. Le message est passé puisque la foule a repris à tue-tête le refrain. Frissons garantis. Vendredi dernier déjà, au Stade Eithad de Manchester, il avait interprété cette chanson avec beaucoup d'émotion.

Je ne veux ni ressentir, ni entendre, ni voir aucune trace de peur iciPharell Williams

"Je ne veux ni ressentir, ni entendre, ni voir aucune trace de peur ici. La seule chose que nous ressentirons ici ce soir,c'est l'amour et les sentiments positifs", a lancé le chanteur américain Pharrell Williams, avant d'interpréter son succès planétaire, "Happy". L'Américaine Miley Cyrus, qui l'a rejoint sur scène pendant le morceau, a déclaré à la foule: "J'aimerais prendre chacun d'entre vous dans mes bras et vous remercier. La responsabilité la plus importante qui est la nôtre en ce moment, c'est de prendre soin les uns des autres", a-t-elle dit. Autre hymne à l'amour et à l'union, celui d'un des groupes les plus célèbres d'Angleterre, les Black Eyed Peas. Aux côtés d'Ariana Grande, ils ont interprété "Where is Love" ("Où est l'amour").  La chanteuse n'a pas pu cacher son émotion et a trouvé réconfort dans les bras de Will I Am. 

Autre séquence forte de cette soirée riche en émotions, une "ronde géante" a été improvisée pendant plusieurs minutes sur la musique de Justin Bieber. Parmi eux, plusieurs policiers ont improvisé une danse. Un vrai moment de communion. En témoignent, les images prises ci-dessous par notre envoyée spéciale, Esther Lefèbvre. 

"Cold Water", "Love Yourself"... Ses plus grands tubes repris à la guitare-micro. Justin Bieber, autre tête d'affiche de cette soirée, a choisi la carte de la sobriété pour sa prestation. Une performance qu'il a commencée par un discours de quelques secondes déclarant que l'amour était plus fort que tout. Un moment particulier entre l'artiste et ses fans.

Ariana Grande en personne a conclu cette soirée avec deux titres : "One Last time" qu'elle a interprété en présence des célébrités qui ont répondu à l'appel ce soir, Black Eyed Peas, Katy Perry, Pharrell Williams ou encore Miley Cirus. Puis, c'est seule qu'elle a chanté "Somewhere over the Rainbow". 

Beaucoup d'émotions pour la jeune artiste de 24 ans et les quelque 50.000 spectateurs. On lui tire notre coup de chapeau.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat du 3 juin à Londres

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter