VIDÉO - Stromae revient dans les bacs, enfin presque

DirectLCI
EN STUDIO – Le chanteur belge, qui a retrouvé son vrai nom, a produit "Peine et pitié", le dernier single de Vitaa qui sera disponible dans une semaine. Son interprète en a livré un premier extrait sur ses réseaux sociaux.

Teasing, n.m. : art de faire monter la sauce en glissant de sérieux indices derrière soi. Pour les artistes, c'est presque devenu un passage obligé quelques semaines avant la sortie d'un nouvel opus. Vitaa n'a pas dérogé à la règle et s'amuse, depuis plusieurs semaines déjà, à évoquer sur ses réseaux sociaux "J4M", son cinquième album. Mi-février, tout s'accélère avec la publication d'un cliché en studio près de son nouveau producteur. Si l'on ne voit pas son visage, la mention dans les commentaires dévoile son identité : Stromae.

Le chanteur belge, "en vacances pour une durée indéterminée" côté carrière solo, applique de son côté ce qu'il avait annoncé aux Inrocks en décembre. "J'ai envie d'écrire, de composer mais un peu plus dans l'ombre. Continuer le travail qu'on a déjà fait pour moi, mais le faire pour d'autres. C'est la ligne pour les quelques années à venir", avait alors expliqué celui qui a repris le nom qu'il porte à l'état civil, Paul Van Haver.

De nouvelles sonorités forcément très "Stromae-isantes"

Alors, à quoi ressemble le travail de Stromae producteur ? Vitaa a publié, jeudi, un premier extrait de "Peine et Pitié", leur première collaboration. Dans une courte vidéo postée sur Instagram et Facebook, on y voit le chanteur belge devant son ordinateur reprendre la manière de chanter de la Française sur le refrain. 


"J'avoue j'ai de la peine, de la pitié", clame-t-elle notamment sur des sonorités très "Stromae-isantes" qui ont quelque peu décontenancé ses fans de la première heure, à en croire les commentaires. Quoi qu'il en soit, rendez-vous le 3 mars pour découvrir le résultat final.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter