VIDEO - "The Blackout" : U2 revient et ne compte pas louper Donald Trump

DirectLCI
INOXYDABLES – C’est l’un des groupes les plus endurants de la planète rock. Trois ans après son dernier album, U2 vient de dévoiler le clip de "The Blackout", premier extrait d’un nouvel opus qui s’annonce plus engagé que jamais.

C’est (encore) l’heure du retour pour U2. Le groupe irlandais, en tournée mondiale pour les 30 ans de son classique The Joshua Tree – il s’est produit au Stade de France les 25 et 26 juillet dernier – met en parallèle la touche finale à un nouvel album, le 14e de sa longue carrière. Intitulé Songs of Experience, il fera suite à Songs of Innocence, paru en 2014. Un opus qui avait autant fait parler de lui pour son contenu, plutôt séduisant, que pour sa mise en ligne gratuite sur iTunes, un mois avant sa sortie physique.


Ce mercredi, le clip live d’un premier titre, "The Blackout", a été dévoilé sur Facebook. Tempo enlevé, guitares en avant, Bono et ses partenaires livrent un titre rock sans fioriture qui devrait ravir les fans de la première heure. Côté texte, impossible pour ces musiciens engagés de passer à côté de l’élection de Donald Trump. "Les statues s’écroulent, la démocratie se casse la figure", lance le chanteur sur l’un des couplets. A écouter le groupe, l’arrivée de l’homme d’affaires à la Maison Blanche l'aurait même poussé à revoir sa copie.

"Lorsque l’élection a eu lieu, le monde a soudain changé. On s’est dit 'attendez une seconde', il faut qu’on se donne un moment pour réfléchir à ce disque et à la façon dont il aborde ce qui se passe autour de nous", expliquait en janvier dernier le guitariste The Edge au magazine Rolling Stone. "80% de l’album a été écrit début 2016 . Et maintenant je pense que, vous serez d’accord, le monde est très différent (…) L’élection de Trump, c’est comme si un pendule avait brutalement changé de direction."


Familier des chefs de l’Etat – on se rappelle de sa rencontre avec Emmanuel Macron cet été à l’Elysée  - Bono lui aussi a livré son regard sans concession sur le nouveau président américain. "J’ai beaucoup de  respect pour les gens qui ont voté Trump", expliquait-il en mai dernier sur le plateau de Jimmy Kimmel. "Je comprends leur colère (…) Je comprends les gens qui ne croient plus au système politique. Mais je ne crois pas qu’il soit le remède au problème. Je pense même qu’il peut empirer les choses."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter