VIDÉOS – Le top 5 des plus grands tubes du groupe Earth, Wind and Fire

MUSIQUE
PLAYLIST – Maurice White, le chanteur et fondateur du groupe Earth, Wind and Fire, est décédé mercredi 3 février. Avec près de 100 millions de disques vendus à travers la planète, la formation laisse derrière elle des tubes incontournables au fil de ses quarante ans de carrière, qui risquent de vous faire danser encore longtemps.

Shining Star (1975)
Shining Star est l'un des premiers singles du groupe, formé en 1969. Le titre de cette chanson semblait prédestiner la formation a un bel avenir. Sur scène, les Earth, Wind & Fire se sont immédiatement imposés comme des performeurs et des précurseurs, en réinventant plusieurs styles de musique. Pantalons à pattes d'éléphant, couleurs pop, coupes afro... On est bien à l'aube des années 80 !


Fantasy (1978)
C'est certainement l'un des titres les moins dansants de la discographie de Earth, Wind & Fire, et pourtant, on en redemande. À la voix très aiguë du chanteur se mêlent le son des trompettes et la mélodie nostalgique. Le morceau ne fait pas partie des tubes qui ont fait vibrer les dance-floor du monde entier, mais prouve que le groupe a une musicalité exceptionnelle.


September (1979)
Le groupe, créé à Chicago (dans l'Illinois), a un style bien particulier. Il mélange r&b, soul, funk et jazz. Tous les membres font le show sur scène, entraînant le public avec eux. Cette chanson – sacrée disque d'or – est l'un des premiers grands succès du groupe, qui vendra en tout plus de 90 millions d'albums à l'échelle internationale.


Boogie Wonderland (1979)
Vous avez forcément déjà dansé sur cette chanson. Les sonorités groovy et disco de Boogie Wonderland ont été remis au goût du jour dans le film Intouchables, sorti en 2011, grâce à une scène dans laquelle Omar Sy danse devant François Cluzet. Cette deuxième jeunesse du titre prouve encore une fois sa puissance et sa pérennité.


Let's groove (1981)
Autre grand tube des Earth, Wind & Fire, Let's groove a un rythme endiablé. Il a été diffusé dans toutes les boites de nuit pendant les années 80. Mais, si les morceaux étaient avant tout composés pour laisser vos soucis de côté et vous "apporter de l'espoir" comme disait Maurice White, le groupe était aussi un fervent défenseur des droits de l'Homme et a milité dès ses débuts contre le racisme.

Lire et commenter